Une autorité organisatrice de transport urbain (AOTU) est une forme d’autorité organisatrice de transports (AOT) française.L’AOTU assure l’organisation du réseau de transport urbain sur son territoire, le périmètre de transport urbain (PTU). Pour cela, l’AOTU peut percevoir le versement transport (VT).Les types de statut juridique des autorités organisatrices de transport urbain sont multiples.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Une autorité organisatrice de transport urbain (AOTU) est une forme d’autorité organisatrice de transports (AOT) française.L’AOTU assure l’organisation du réseau de transport urbain sur son territoire, le périmètre de transport urbain (PTU). Pour cela, l’AOTU peut percevoir le versement transport (VT).Les types de statut juridique des autorités organisatrices de transport urbain sont multiples. Traditionnellement, les transports publics urbains étaient organisés par les communes, notamment dans le sud de la France. Les autorités organisatrices communales représentaient encore plus de 30 % du total des AOTU jusqu’en 1999. Les autorités organisatrices intercommunales se sont développées dans les années 1970 avec la création de nombreux syndicats intercommunaux à vocation unique (SIVU) ayant pour unique compétence « l’organisation des transports urbains ». Entre la fin des années 1970 et 1999, 20 à 30 % des AOTU étaient des SIVU.En 2004, quelques années après l'adoption de la loi Chevènement (1999), les statuts juridiques des AOTU sont dominés par les communautés d’agglomération (43 %). Les communautés de communes et les communautés urbaines comptent respectivement pour 12 et 5 % du total des AOTU. Les syndicats mixtes, en augmentation, représentent 12 % des AOTU en 2004, tandis que les SIVU (8 %) et SIVOM (1 %) ont sensiblement diminué. Enfin, toujours en 2004, 18 % des AOTU sont des communes.L’autorité organisatrice de transport urbain peut assurer la compétence en régie ou déléguer l’exploitation de son réseau à un opérateur de transport. Les relations contractuelles qui associent l’autorité organisatrice de transport urbain et l’exploitant du réseau urbain sont également diverses : délégation de service public, marché public... Selon le GART, en 2004, 91 % des réseaux sont exploités en gestion déléguée contre 9 % en gestion directe.Portail des transports en commun Portail des transports en commun Portail du droit français Portail du droit français Portail des transports Portail des transports
  • In France, an autorité organisatrice de transport urbain (AOTU; urban transport organisation authority) is a type of autorité organisatrice de transports (AOT) for urban areas.An AOTU provides the co-ordination of the urban public transport network within its area, known as the périmètre de transport urbain (PTU; urban transport perimeter). To do so it receives funds raised via a transport tax on local businesses called the versement transport (VT).There are several types of legal structure which these organisations by which AOTUs may be governed Traditionally, urban public transport was organised by the French communes, especially in the south of France. In 1999, commune-based organisations represented over 30% of all AOTUs. Since the 1970s, however, AOTs have tended to combine across communes, with the creation of numerous syndicats intercommunaux à vocation unique (SIVUs; inter-commune single-purpose syndicates) with a remit only for the direction of urban transport. Between the end of the 1970s and 1999, 20% to 30% of AOTUs were SIVUs.In 2004, some years after the adoption of the 1999 loi relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale (law for the improvement and simplification of inter-communal cooperation), usually known as the loi Chevènement, the most common structure for AOTUs were as communautés d’agglomération (agglomeration communities), at 43% of the total, with communautés de communes (communities of communes) making up 12% and communautés urbaines (urban communities) making up 5% of all AOTUs. Additionally, mixed syndicates represented 12% of the total in 2004, when SIVUs (8%) and syndicats intercommunaux à vocation multiples (SIVOMs; inter-commune multi-purpose syndicates) (1%) were being phased out. By 2004, 18% of all AOTUs were communes.An AOTU can run the transport service itself (a régie en droit public français) or contract it out to another transport operator. Contractual relations between the AOTU and the contractor can also taken many different forms: for example as a délégation de service public or a droit des marchés publics en France. According to the Groupement des autorités responsables de transport (GART; Transport Authorities Group), in 2004 91% of public transport networks were implemented under contract and only 9% operated in-house.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1075455 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 2524 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 18 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110615346 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Une autorité organisatrice de transport urbain (AOTU) est une forme d’autorité organisatrice de transports (AOT) française.L’AOTU assure l’organisation du réseau de transport urbain sur son territoire, le périmètre de transport urbain (PTU). Pour cela, l’AOTU peut percevoir le versement transport (VT).Les types de statut juridique des autorités organisatrices de transport urbain sont multiples.
  • In France, an autorité organisatrice de transport urbain (AOTU; urban transport organisation authority) is a type of autorité organisatrice de transports (AOT) for urban areas.An AOTU provides the co-ordination of the urban public transport network within its area, known as the périmètre de transport urbain (PTU; urban transport perimeter).
rdfs:label
  • Autorité organisatrice de transport urbain
  • Autorité organisatrice de transport urbain
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of