L'Article 12 du Traité de Londres (1795) est une clause de la convention commerciale entre l'Angleterre et les États-Unis visant à solder les différents consécutifs à la guerre d'indépendance.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'Article 12 du Traité de Londres (1795) est une clause de la convention commerciale entre l'Angleterre et les États-Unis visant à solder les différents consécutifs à la guerre d'indépendance. C'est l'un des premiers grands thèmes d'affrontement entre le sud et le nord des États-Unis, le second, protectionniste, étant accusé de vouloir brider l'histoire de la culture du coton, en pleine accélération grâce à l'acclimatation réussie, en Georgie et en Caroline du Sud, d'une nouvelle variété de coton, le Sea Island cotton.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5432699 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 7601 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 53 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 95321575 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'Article 12 du Traité de Londres (1795) est une clause de la convention commerciale entre l'Angleterre et les États-Unis visant à solder les différents consécutifs à la guerre d'indépendance.
rdfs:label
  • Article 12 du Traité de Londres (1795)
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of