André Gantman, né en 1950, est un avocat et un politicien flamand, et un ancien responsable communautaire juif.Gantman a étudié le droit à la VUB et y a obtenu un diplôme de licencié en droit européen et un Master of Laws in International and Comparative Law. Son père a été interné dans un camp de prisonniers de guerre russes pendant la Seconde Guerre mondiale et sa mère a échappé de justesse à la mort à Auschwitz.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • André Gantman, né en 1950, est un avocat et un politicien flamand, et un ancien responsable communautaire juif.Gantman a étudié le droit à la VUB et y a obtenu un diplôme de licencié en droit européen et un Master of Laws in International and Comparative Law. Son père a été interné dans un camp de prisonniers de guerre russes pendant la Seconde Guerre mondiale et sa mère a échappé de justesse à la mort à Auschwitz. Exerçant la profession d'avocat, il a défendu les victimes juives d'un attentat commis à Anvers en 1980. Il est devenu la même année président du B'nai B'rith puis, de 1984 à 1986, président du Comité de coordination des organisations juives de Belgique. Il se définit lui-même comme un Juif laïque. En avril 2002, il a déclaré que « le (Vlaams) Blok est le seul parti qui défend la communauté juive ».De 1995 à 2000 il a été échevin libéral du Personnel à Anvers. Sa carrière politique a pris fin lors de son incarcération le 20 mars 2000 pendant deux mois, poursuivi pour blanchiment, complicité de faillite frauduleuse, abus de confiance et fraude fiscale. Il était accusé d'avoir détourné environ 1,3 millions d'euros (54 millions de francs belges) que l'armateur israélien Tsvi Vered-Rosenfeld lui avait confié en chèques au porteur entre 1993 et 1996 pour corrompre des politiciens flamands, notamment du CVP dans le cadre de l'enquête sur la faillite de sa société ABC Containerline. Gantman avait en fait placé cet argent sur un compte bancaire suisse appartenant à sa belle-mère de l'époque, et en avait utilisé une partie (250 000 euros) pour s'acheter une luxueuse villa à Berchem. Il avait d'abord prétendu que cet argent correspondait à des honoraires, mais a finalement avoué en janvier 2006. Il a été condamné le 2 mars 2006 à 18 mois avec sursis pour abus de confiance, blanchiment et détournements de fonds,,,,,.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5563102 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3768 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 13 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 94520181 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • André Gantman, né en 1950, est un avocat et un politicien flamand, et un ancien responsable communautaire juif.Gantman a étudié le droit à la VUB et y a obtenu un diplôme de licencié en droit européen et un Master of Laws in International and Comparative Law. Son père a été interné dans un camp de prisonniers de guerre russes pendant la Seconde Guerre mondiale et sa mère a échappé de justesse à la mort à Auschwitz.
rdfs:label
  • André Gantman
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of