L'amygdalectomie peut faire référence à deux types d'opérations. l'ablation des amygdales pharyngées, aussi appelée aussi tonsillectomie. Il s'agit d'une opération courante, et d'un geste traditionnel visant à résoudre des problèmes d'hypertrophie amygdalienne (notamment quand cette hypertrophie est source d'apnées du sommeil. Elle n'a que peu de contre-indications et concerne presque toujours des enfants (dès l'âge de 9 mois).

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'amygdalectomie peut faire référence à deux types d'opérations. l'ablation des amygdales pharyngées, aussi appelée aussi tonsillectomie. Il s'agit d'une opération courante, et d'un geste traditionnel visant à résoudre des problèmes d'hypertrophie amygdalienne (notamment quand cette hypertrophie est source d'apnées du sommeil. Elle n'a que peu de contre-indications et concerne presque toujours des enfants (dès l'âge de 9 mois). La fréquence de cette opération a diminué depuis la fin de la seconde partie du XXe siècle et les indications de cette opération ont changé. On tend peut-être à plus respecter les amygdales car elles sont l'une des premières barrières immunitaires des voies aériennes supérieures et parce qu'on reconnait plus d'importance aux fonctions immunitaires des tissus lymphoïdes et en particulier aux tissus lymphoïdes associés au tube digestif responsables de « la capture des antigènes muqueux, présentation aux lymphocytes, prolifération des lymphocytes B et T spécifiques de ces antigènes, différenciation en lymphocytes effecteurs et immuns. À la surface des amygdales, des cellules épithéliales expriment des moyens de défense non spécifiques », néanmoins l'amygdalectomie est réputée sans conséquence immunologique générale. Environ 75 000 ablations des tonsiles ont été pratiquées en 2002, en France (enfants dans 90 % des cas). Selon Weil-Olivier & al. « les amygdalites à répétition (ou angines), justification principale historique des amygdalectomies, devraient voir leur indication se restreindre devant la précision du diagnostic (test de diagnostic rapide), la qualité de l'antibiothérapie et l'amélioration de la prise en charge de la douleur ». L'endormissement se faisait autrefois à l'éther et aujourd'hui avec une courte anesthésie générale. Un changement du timbre de la voix et des difficultés à déglutir peuvent provisoirement apparaître à la suite de l'opération et un effet adverse sur l'avenir d'enfants atopiques a été évoqué, mais est encore discuté. L'amydalectomie est aussi fréquemment suivie d'une prise de poids, qui peut poser problème si elle devient trop importante. devenir un risque si elle était excessive. La seule complication postopératoire à risque grave est « l'hémorragie à la chute d'escarres survenant entre le huitième et le douzième jour ». plus rarement, le mot Amygdalectomie peut désigner l'ablation bilatérale des amygdales du cerveau. Cette opération n'est plus pratiquée de nos jours. Chez le singe, on avait noté que l'ablation bilatérale des amygdales réduisaient l'agressivité et qu'ils n'avaient plus peur des stimuli qui les effrayaient auparavant. Chez l'humain, elle a été pratiquée en traitement de l'épilepsie. En psychiatrie, elle a aussi été pratiquée dans le but de réduire l'agressivité et les peurs incontrôlables, mais avec des résultats peu probants (cette opération produisait une hypo-émotionnalité, et plusieurs effets secondaires viscéraux et endocriniens).
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1058738 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 4168 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 21 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 108068704 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'amygdalectomie peut faire référence à deux types d'opérations. l'ablation des amygdales pharyngées, aussi appelée aussi tonsillectomie. Il s'agit d'une opération courante, et d'un geste traditionnel visant à résoudre des problèmes d'hypertrophie amygdalienne (notamment quand cette hypertrophie est source d'apnées du sommeil. Elle n'a que peu de contre-indications et concerne presque toujours des enfants (dès l'âge de 9 mois).
rdfs:label
  • Amygdalectomie
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of