Property Value
dbo:abstract
  • Alfred « Fred » Aston, né le 16 mai 1912 à Chantilly et mort le 8 février 2003 à Cannes, est un footballeur international français reconverti entraîneur. Alfred Aston est un des meilleurs footballeur français des années 1930-1940. Petit gabarit, il est baptisé « Feu-follet » tant sa science de l'esquive et de la feinte est efficace. Son jeu en déséquilibre perpétuel donne du plaisir au public et désoriente les défenses. Sous les couleurs du Red Star pendant onze ans, il côtoie notamment André Simonyi, avec qui l'entente est efficace. Aston remporte le championnat de France zone Nord 1941 et la Coupe de France 1942 avant d'échouer en finale en 1946. Trente et une fois capés en équipe de France, sa carrière internationale se déroule sur douze ans avec la participation à deux phases finales de Coupe du monde en 1934 et 1938. (fr)
  • Alfred « Fred » Aston, né le 16 mai 1912 à Chantilly et mort le 8 février 2003 à Cannes, est un footballeur international français reconverti entraîneur. Alfred Aston est un des meilleurs footballeur français des années 1930-1940. Petit gabarit, il est baptisé « Feu-follet » tant sa science de l'esquive et de la feinte est efficace. Son jeu en déséquilibre perpétuel donne du plaisir au public et désoriente les défenses. Sous les couleurs du Red Star pendant onze ans, il côtoie notamment André Simonyi, avec qui l'entente est efficace. Aston remporte le championnat de France zone Nord 1941 et la Coupe de France 1942 avant d'échouer en finale en 1946. Trente et une fois capés en équipe de France, sa carrière internationale se déroule sur douze ans avec la participation à deux phases finales de Coupe du monde en 1934 et 1938. (fr)
dbo:activeYearsEndYear
  • 1948-01-01 (xsd:gYear)
dbo:activeYearsStartYear
  • 1932-01-01 (xsd:gYear)
dbo:birthDate
  • 1912-05-16 (xsd:date)
dbo:birthName
  • (fr)
  • Alfred Aston (fr)
  • (fr)
  • Alfred Aston (fr)
dbo:birthPlace
dbo:citizenship
dbo:deathDate
  • 2003-02-08 (xsd:date)
dbo:deathPlace
dbo:nationality
dbo:occupation
dbo:position
dbo:team
dbo:thumbnail
dbo:thumbnailCaption
  • Alfred Aston en équipe de France en février 1942.
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 250902 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 26298 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 184490154 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:dateDeDécès
  • 2003-02-08 (xsd:date)
prop-fr:dateDeNaissance
  • 1912-05-16 (xsd:date)
prop-fr:lieuDeDécès
prop-fr:lieuDeNaissance
prop-fr:légende
  • Alfred Aston en équipe de France en février 1942. (fr)
  • Alfred Aston en équipe de France en février 1942. (fr)
prop-fr:nationalité
  • Français (fr)
  • Français (fr)
prop-fr:nom
  • Alfred Aston (fr)
  • Alfred Aston (fr)
prop-fr:position
  • Ailier droit puis entraîneur (fr)
  • Ailier droit puis entraîneur (fr)
prop-fr:périodePro
  • 1932 (xsd:integer)
prop-fr:tailleImage
  • 200 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Alfred « Fred » Aston, né le 16 mai 1912 à Chantilly et mort le 8 février 2003 à Cannes, est un footballeur international français reconverti entraîneur. Alfred Aston est un des meilleurs footballeur français des années 1930-1940. Petit gabarit, il est baptisé « Feu-follet » tant sa science de l'esquive et de la feinte est efficace. Son jeu en déséquilibre perpétuel donne du plaisir au public et désoriente les défenses. Sous les couleurs du Red Star pendant onze ans, il côtoie notamment André Simonyi, avec qui l'entente est efficace. Aston remporte le championnat de France zone Nord 1941 et la Coupe de France 1942 avant d'échouer en finale en 1946. Trente et une fois capés en équipe de France, sa carrière internationale se déroule sur douze ans avec la participation à deux phases finales d (fr)
  • Alfred « Fred » Aston, né le 16 mai 1912 à Chantilly et mort le 8 février 2003 à Cannes, est un footballeur international français reconverti entraîneur. Alfred Aston est un des meilleurs footballeur français des années 1930-1940. Petit gabarit, il est baptisé « Feu-follet » tant sa science de l'esquive et de la feinte est efficace. Son jeu en déséquilibre perpétuel donne du plaisir au public et désoriente les défenses. Sous les couleurs du Red Star pendant onze ans, il côtoie notamment André Simonyi, avec qui l'entente est efficace. Aston remporte le championnat de France zone Nord 1941 et la Coupe de France 1942 avant d'échouer en finale en 1946. Trente et une fois capés en équipe de France, sa carrière internationale se déroule sur douze ans avec la participation à deux phases finales d (fr)
rdfs:label
  • Alfred Aston (fr)
  • Alfred Aston (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageDisambiguates of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:name of
is foaf:primaryTopic of