L'agriculture est l'activité économique principale de la Mésopotamie antique. Soumis à des contraintes fortes, notamment l'aridité et des sols pauvres, les paysans mésopotamiens ont développé des stratégies permettant à soutenir le développement des premiers États, des premières villes puis des premiers empires connus, sous l'égide des institutions dominant l'économie, à savoir les palais royaux et provinciaux, les temples et les domaines des élites.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'agriculture est l'activité économique principale de la Mésopotamie antique. Soumis à des contraintes fortes, notamment l'aridité et des sols pauvres, les paysans mésopotamiens ont développé des stratégies permettant à soutenir le développement des premiers États, des premières villes puis des premiers empires connus, sous l'égide des institutions dominant l'économie, à savoir les palais royaux et provinciaux, les temples et les domaines des élites. Elle repose avant tout sur la culture des céréales (l'orge surtout) et l'élevage ovin, mais aussi les légumineuses ou encore le palmier-dattier au sud et la vigne au nord.Il faut en réalité distinguer deux agricultures mésopotamiennes, correspondant à deux grands domaines écologiques, que recouvrent largement des oppositions culturelles. D'abord l'agriculture du sud mésopotamien, les pays de Sumer et d'Akkad qui plus tard deviennent la Babylonie, soumise aux plus fortes contraintes en raison de précipitations quasi-inexistantes, qui repose sur une agriculture irriguée à grande échelle, les domaines des temples, et a réussi à atteindre des rendements élevés. L'agriculture du nord mésopotamien, les pays intégrés dans l'Assyrie à l'époque récente, disposant de précipitations suffisantes pour pratiquer une agriculture sèche la plupart du temps, se caractérise par un poids moins important de l'irrigation et des grands domaines institutionnels, et des rendements généralement plus faibles.En l'absence de fouilles en milieu rural, notre connaissance de l'agriculture de la Mésopotamie antique repose essentiellement sur les textes anciens, notamment les nombreux actes de la pratique concernant des ventes de champs, des contrats d'exploitation ou des prêts à destination d'agriculteurs, ainsi que l'abondante documentation retrouvée dans les bâtiments administratifs des palais et temples des cités mésopotamiennes. L'organisation économique de cette activité est donc abondamment documentée, de même que les pratiques culturales et l'élevage, mais de nombreuses incertitudes demeurent encore.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 934305 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 139710 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 384 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110872390 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1984 (xsd:integer)
  • 1989 (xsd:integer)
  • 1992 (xsd:integer)
  • 1995 (xsd:integer)
  • 1997 (xsd:integer)
  • 1998 (xsd:integer)
  • 1999 (xsd:integer)
  • 2000 (xsd:integer)
  • 2001 (xsd:integer)
  • 2003 (xsd:integer)
  • 2004 (xsd:integer)
  • 2007 (xsd:integer)
  • 2009 (xsd:integer)
  • 2010 (xsd:integer)
  • 2011 (xsd:integer)
prop-fr:auteursOuvrage
  • J. Bauer, R. K. Englund et M. Krebernik
  • K. Radner et E. Robson
prop-fr:id
  • HAM
  • JOA
  • DIC
  • CANE
  • GRA
  • HUOT
  • MYTH
  • POA2
  • SAN
  • POS
  • WES
  • ENG
  • POT
  • JAS
  • LAF
  • BSA
  • GRAN
  • LEI
  • MENU
  • MVDM
  • Proche-Orient ancien1
  • RAI41
  • WIG
prop-fr:langue
  • de
  • en
  • fr
prop-fr:lieu
  • Berlin
  • Cambridge
  • Istanbul
  • Le Caire
  • Leyde
  • New York
  • Paris
  • Oxford
  • Ithaca
  • Oxford et New York
  • Londres et New York
  • Fribourg et Göttingen
prop-fr:nom
  • Bottéro
  • Charpin
  • Durand
  • Garelli
  • Joannès
  • Menu
  • Potts
  • Kramer
  • Breniquet
  • Gonnet
  • Grandpierre
  • Huot
  • Lemaire
  • Powell
  • Sasson
  • Lafont
  • Westbrook
  • Klengel
  • Postgate
  • Renger
  • Van de Mieroop
  • Englund
  • Jas
  • Sanlaville
  • Graslin-Thomé
  • Leick
  • Wiggerman
prop-fr:passage
  • 15 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • A.
  • B.
  • C.
  • D.
  • D. T.
  • F.
  • G.
  • J.
  • J.-L.
  • L.
  • M.
  • P.
  • R.
  • J. N.
  • V.
  • H.
  • J. M.
  • R. M.
  • S. N.
  • R. K.
  • J.-M.
  • F. A. M.
prop-fr:périodique
  • Supplément au Dictionnaire de la Bible fasc. 72
prop-fr:titre
  • Histoire de la Mésopotamie
  • Dictionnaire de la civilisation mésopotamienne
  • Civilizations of the Ancient Near East
  • Lorsque les Dieux faisaient l'Homme
  • Le Proche-Orient asiatique, tome 1 : Des origines aux invasions des peuples de la mer
  • Le Proche-Orient Asiatique, tome 2 : Les empires mésopotamiens, Israël
  • The Babylonian World
  • A History of Ancient Near Eastern Law
  • La Mésopotamie au millénaire avant J.-C.
  • The Land of Assur & The Yoke of Assur, Studies on Assyria 1971-2005
  • Hammu-rabi de Babylone
  • Texts from the Late Uruk Period
  • La dépendance rurale dans l’Antiquité égyptienne et proche-orientale
  • Bulletin of Sumerian Agriculture
  • Cuneiform Texts and the Writing of History
  • Landwirtschaft im Alten Orient
  • Le Moyen-Orient arabe, Le milieu et l'homme
  • Les Sumériens, entre le Tigre et l'Euphrate
  • Rainfall and agriculture in Northern Mesopotamia
  • Mesopotamian Civilization: The Material Foundations
  • Agriculture as Civilization: Sages, Farmers and Barbarians
  • Les échanges à longue distance en Mésopotamie au millénaire : une approche économique
  • Sumer, II. La société sumérienne, 1. Institutions, économie et société
  • Early Mesopotamia, Society and Economy at the Dawn of History
prop-fr:titreOuvrage
  • The Oxford Handbook of Cuneiform Culture
  • Mesopotamien, Späturuk-Zeit und Frühdynastische Zeit
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'agriculture est l'activité économique principale de la Mésopotamie antique. Soumis à des contraintes fortes, notamment l'aridité et des sols pauvres, les paysans mésopotamiens ont développé des stratégies permettant à soutenir le développement des premiers États, des premières villes puis des premiers empires connus, sous l'égide des institutions dominant l'économie, à savoir les palais royaux et provinciaux, les temples et les domaines des élites.
rdfs:label
  • Agriculture en Mésopotamie
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of