Aglaé-Louise Ney, née Auguié (ou Auguier) de Lascans 24 mars 1782 à Paris où elle est morte le 2 juillet 1854, est une dame de compagnie française.Fille de Pierre-César Auguié et de la femme de chambre de la reine Marie-Antoinette, elle fut recueillie par sa tante Henriette Campan lorsque sa mère, sur le point d’être arrêtée et envoyée à l’échafaud en 1794, préféra se suicider.Elle épousa le maréchal Ney en juillet 1802 et fut, de 1804 à 1810, dame du palais de l’impératrice Joséphine, dont elle était devenue l’amie depuis leur séjour à la pension de sa tante, puis de l’impératrice Marie-Louise, de 1810 à 1814.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Aglaé-Louise Ney, née Auguié (ou Auguier) de Lascans 24 mars 1782 à Paris où elle est morte le 2 juillet 1854, est une dame de compagnie française.Fille de Pierre-César Auguié et de la femme de chambre de la reine Marie-Antoinette, elle fut recueillie par sa tante Henriette Campan lorsque sa mère, sur le point d’être arrêtée et envoyée à l’échafaud en 1794, préféra se suicider.Elle épousa le maréchal Ney en juillet 1802 et fut, de 1804 à 1810, dame du palais de l’impératrice Joséphine, dont elle était devenue l’amie depuis leur séjour à la pension de sa tante, puis de l’impératrice Marie-Louise, de 1810 à 1814.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 6372083 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 1235 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 13 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 105521008 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Aglaé-Louise Ney, née Auguié (ou Auguier) de Lascans 24 mars 1782 à Paris où elle est morte le 2 juillet 1854, est une dame de compagnie française.Fille de Pierre-César Auguié et de la femme de chambre de la reine Marie-Antoinette, elle fut recueillie par sa tante Henriette Campan lorsque sa mère, sur le point d’être arrêtée et envoyée à l’échafaud en 1794, préféra se suicider.Elle épousa le maréchal Ney en juillet 1802 et fut, de 1804 à 1810, dame du palais de l’impératrice Joséphine, dont elle était devenue l’amie depuis leur séjour à la pension de sa tante, puis de l’impératrice Marie-Louise, de 1810 à 1814.
rdfs:label
  • Aglaé Auguié
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of