L'Agence française pour la biodiversité est un projet d'Agence nationale attendu en France pour 2014-2015, qui s'inscrit dans la mise à jour de la Stratégie nationale pour la biodiversité, laquelle vise notamment à décliner en France métropolitaine et dans l'outre-mer français la Convention sur la diversité biologique signée au Sommet de la Terre 1992 (Rio, juin 1992), ainsi que la stratégie européenne sur la biodiversité, de manière à mieux protéger, gérer et restaurer la biodiversité (extraordinaire ou ordinaire, menacée ou non) ainsi que les services écosystémiques fournis par cette diversité biologique.Cette agence dont le statut, les missions et moyens seront cadrés par une loi sur la biodiversité, qui doit aussi mettre à jour la loi sur la protection de la nature de 1976 et le code de l'Environnement sur les questions de diversité biologique, doit « donner plus de cohérence et de dynamisme à la préservation des espèces sauvages et des milieux naturels ».La future agence s'inscrit aussi dans la volonté de simplification administrative du gouvernement.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'Agence française pour la biodiversité est un projet d'Agence nationale attendu en France pour 2014-2015, qui s'inscrit dans la mise à jour de la Stratégie nationale pour la biodiversité, laquelle vise notamment à décliner en France métropolitaine et dans l'outre-mer français la Convention sur la diversité biologique signée au Sommet de la Terre 1992 (Rio, juin 1992), ainsi que la stratégie européenne sur la biodiversité, de manière à mieux protéger, gérer et restaurer la biodiversité (extraordinaire ou ordinaire, menacée ou non) ainsi que les services écosystémiques fournis par cette diversité biologique.Cette agence dont le statut, les missions et moyens seront cadrés par une loi sur la biodiversité, qui doit aussi mettre à jour la loi sur la protection de la nature de 1976 et le code de l'Environnement sur les questions de diversité biologique, doit « donner plus de cohérence et de dynamisme à la préservation des espèces sauvages et des milieux naturels ».La future agence s'inscrit aussi dans la volonté de simplification administrative du gouvernement. Selon le ministère (fin 2013), elle devrait dans ce cadre regrouper l'Onema (Office national de l'eau et des milieux aquatiques) , l'Établissement public des parcs nationaux, l'Agence des aires marines protégées et le groupement d'intérêt public ATEN, soit environ 1200 agents (dont 900 de l'Onema), avec un budget d'environ 200 millions d'euros (dotations existantes) et une possibilité de recourir à certains des investissements d'avenir. Le conseil d'administration de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONFCS) n'a pas souhaité être intégré dans l'agence, mais ses 1600 agents devront être "étroitement associés aux travaux de l'Agence". Son fonctionnement devrait s'inspirer de celui de l'Ademe avec des missions de sensibilisation, d'expertise et de soutien aux projets d'entreprises, collectivités et associations en faveur de la biodiversité, mais contrairement à l'Ademe, l'ANB devra aussi gérer un patrimoine naturel conséquent (espèces et aires protégées), et exercer une fonction de police de l'eau et de l'environnement (assurée par les agents de l'Onema).
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 7702677 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 16296 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 74 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109651359 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'Agence française pour la biodiversité est un projet d'Agence nationale attendu en France pour 2014-2015, qui s'inscrit dans la mise à jour de la Stratégie nationale pour la biodiversité, laquelle vise notamment à décliner en France métropolitaine et dans l'outre-mer français la Convention sur la diversité biologique signée au Sommet de la Terre 1992 (Rio, juin 1992), ainsi que la stratégie européenne sur la biodiversité, de manière à mieux protéger, gérer et restaurer la biodiversité (extraordinaire ou ordinaire, menacée ou non) ainsi que les services écosystémiques fournis par cette diversité biologique.Cette agence dont le statut, les missions et moyens seront cadrés par une loi sur la biodiversité, qui doit aussi mettre à jour la loi sur la protection de la nature de 1976 et le code de l'Environnement sur les questions de diversité biologique, doit « donner plus de cohérence et de dynamisme à la préservation des espèces sauvages et des milieux naturels ».La future agence s'inscrit aussi dans la volonté de simplification administrative du gouvernement.
rdfs:label
  • Agence française pour la biodiversité
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of