Abdelfattah Amor, né le 4 mars 1943 à Ksar Hellal et mort le 2 janvier 2012 à Tunis, est un juriste et universitaire tunisien.Professeur émérite et doyen (1987-1993) de la faculté des sciences juridiques de l'Université de Tunis, il préside l'Académie internationale de droit constitutionnel.Il assume de 1993 à 2004 le poste de rapporteur spécial des droits de l'homme des Nations unies pour les libertés religieuses et de conviction.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Abdelfattah Amor, né le 4 mars 1943 à Ksar Hellal et mort le 2 janvier 2012 à Tunis, est un juriste et universitaire tunisien.Professeur émérite et doyen (1987-1993) de la faculté des sciences juridiques de l'Université de Tunis, il préside l'Académie internationale de droit constitutionnel.Il assume de 1993 à 2004 le poste de rapporteur spécial des droits de l'homme des Nations unies pour les libertés religieuses et de conviction. Il préside ensuite le jury de l'Unesco pour le prix de l'éducation aux droits de l'homme de 2000 à 2008. Abdelfattah Amor est également membre du Comité des droits de l'homme des Nations unies, après avoir été son vice-président (1999-2003) puis son président (2003-2005).Durant les événements qui suivent la révolution tunisienne de 2011, il est nommé président de la Commission nationale d'investigation sur les faits de corruption et de malversation.Mort le 2 janvier 2012, suite à un infarctus alors qu'il faisait du sport, il est enterré le 4 janvier dans sa ville natale en présence de plusieurs personnalités dont Yadh Ben Achour, Abdelkrim Zbidi, Rachid Ammar et Kamel Morjane.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5967471 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 2703 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 34 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110470615 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Abdelfattah Amor, né le 4 mars 1943 à Ksar Hellal et mort le 2 janvier 2012 à Tunis, est un juriste et universitaire tunisien.Professeur émérite et doyen (1987-1993) de la faculté des sciences juridiques de l'Université de Tunis, il préside l'Académie internationale de droit constitutionnel.Il assume de 1993 à 2004 le poste de rapporteur spécial des droits de l'homme des Nations unies pour les libertés religieuses et de conviction.
rdfs:label
  • Abdelfattah Amor
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of