L'abbaye de Saint-Claude - appelée monastère de Condat à son origine puis abbaye de Saint-Oyand de Joux au Moyen Âge - est une ancienne abbaye bénédictine située à Saint-Claude dans le massif du Jura qui a existé du Ve au XVIIIe siècle et dont il ne reste plus que des vestiges.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'abbaye de Saint-Claude - appelée monastère de Condat à son origine puis abbaye de Saint-Oyand de Joux au Moyen Âge - est une ancienne abbaye bénédictine située à Saint-Claude dans le massif du Jura qui a existé du Ve au XVIIIe siècle et dont il ne reste plus que des vestiges. Un premier ermitage est fondé vers 420 par saint Romain et saint Lupicin au confluent de la Bienne et du Tacon dans le sud du massif du Jura : la particularité du lieu donne son nom à l'institution que l'on désigne comme le monastère de Condat (le mot signifiant en effet « confluence »). Le rôle majeur joué par saint Oyand, abbé qui transforme vers l'an 500 la fondation des Pères du Jura en vrai monastère, conduit à un culte du saint qui s'établit aux VIIe et VIIIe siècles et on désigne dès lors le monastère sous le nom de Saint-Oyand de Joux (orthographié aussi avec des variantes comme Oyend) qu'il conserve jusqu'à la fin du Moyen-Age. Cependant, on découvre en 1160 le corps intact de saint Claude décédé plus de quatre siècles auparavant en 699 : abbé renommé de Saint-Oyand à la fin du VIIe, il y avait fait évoluer la règle monastique vers celle de saint Benoît. Cette découverte initie un culte du saint thaumaturge et un pèlerinage qui deviendra très important (le roi Louis XI s'y rend en 1456 et 1482). Le nom de Saint Claude est alors associé à celui de Saint-Oyand puis finit par supplanter l'ancienne dénomination à l'époque moderne.L'abbaye est enrichie par les donations et par les pèlerinages qui développent la ville et font naître un important artisanat religieux : elle possède nombre de prieurés et d'églises ou chapelles dans plusieurs évêchés qui constituent la puissante « Terre de Saint-Claude » et conservera son indépendance en étant directement rattachée au Saint-Siège. Dès le XIVe siècle les riches moines nobles de Saint-Claude ne respectent plus la règle bénédictine et en 1510 le régime de commende s'installe. Malgré les tentatives de réforme le relâchement monastique perdure et les conflits entre les moines et les prieurs conduisent à la sécularisation de l'abbaye en 1742 : elle est transformée en chapitre de 16 chanoines dirigés par quatre dignitaires dont un prieur. Une réorganisation ecclésiale en profondeur est entreprise dans le même temps avec la création du nouvel évêché de Saint-Claude pour « procurer à l'Église une sentinelle vigilante aux portes mêmes de Genève » et l'église abbatiale devient la cathédrale de Saint-Claude. Le chapitre de Saint-Claude y est rattaché et défend victorieusement ses droits seigneuriaux comme la mainmorte sur les serfs du Haut-Jura qui malgré l'implication de Voltaire et de l'avocat Cristin ne seront affranchis que par la Révolution lors de la Nuit du 4 août 1789.Le 10 octobre 1789 la Constituante « met les biens de l’Église à la disposition de la nation » et les mainmortables de la Terre de Saint-Claude deviennent propriétaires des biens dont ils étaient les usufruitiers. L'évêque refuse la Constitution civile du clergé et s'exile, puis le 20 août 1790 la Constituante supprime les institutions religieuses et un décret municipal du 23 octobre 1790 l'applique au chapitre de la cathédrale. Les maisons canoniales et les bâtiments de l'abbaye sont vendus comme biens nationaux en octobre 1791 et disparaissent comme tels. Ne subsiste que l'ancienne église abbatiale devenue la cathédrale en 1742 .
  • Condat Abbey was founded in the 420s in the valley of Bienne, in the Jura mountains, in modern-day France. Condat became the capital of Haut Jura. The founders were local monks, Romanus (died c. 463), who had been ordained by St. Hilary of Arles in 444, and his younger brother Lupicinus of Lyon (Lupicin); the easily defended isolated site they chose for the separate cells in which they and their followers would live in emulation of the Eastern manner of the Desert Fathers was on a stony headland at the confluence of the rivers Bienne and Tacon. Though the site still contained Roman ruins, it was accounted a 'desert' in the Life of the Fathers of the Jura, which contains the early saint's lives. Romanus continued founding other abbeys, such as Romainmôtier Abbey at Romainmôtier-Envy, which retains his name. Not far away at La Balme, Yole, the sister of Romanus and Lupicinus, founded her nunnery.The establishment at Condat developed into one of the pre-eminent monasteries of the Merovingian and Carolingian eras. The fourth abbot, Eugendus (Oyend, died c. 510–515), was educated in the monastery and never left it. As abbot he rebuilt it in stone and transformed its early eremitism to a coenobitic rule. Oyend increased the independence of the monastery and transformed it into an ecclesiastical principality that ruled all Upper Jura; nevertheless, the diplomas apparently from Charlemagne and confirming territorial rights were demonstrated by René Poupardin to be forgeries, apparently of the eleventh century. After the time of Oyend, the monastery at Condat and the village that developed around its protective walls were known as Saint-Oyend-de-Joux. From Oyend's abbey and from Lérins Sigismund of Burgundy, newly converted from Arianism, drew monks for the refounded house (St. Maurice's Abbey) that he established at Agaunum, c. 515–522. Many further abbots of Condat were canonised, as well as several monks of the sixth and seventh centuries.The abbey library and school educated Leutfridus (Leufroy, died 738) himself a founder of a Benedictine abbey, Romanus, Archbishop of Reims, and Viventiolus, Archbishop of Lyon. Carloman, uncle of Charlemagne, retired to Condat, where the Benedictine rule was established in 814. A monk of Condat, Manon, having enriched the library of Condat with manuscripts, was appointed by Charles the Bald, about 874, to head the Palace school: among his pupils there was Radboud, Bishop of Utrecht.In the tenth century Stephen of Beze (died 1116) increased the abbey's reputation. Before he became a monk of Condat, Simon of Crépy, of the Carolingian royal house, was raised by Matilda, wife of William the Norman, was made count of Valois and Vexin, and fought Philip I of France. Condat Abbey was a member of the Holy Roman Empire, held directly from the Emperor and independent of the Count of Burgundy. By the late twelfth century it possessed thirty-four priories, 108 churches and twenty-seven chapels. Its famed collection of relics of the local saints drew pilgrims. In the twelfth century the body of the twelfth abbot, Claudius of Besançon (Claude, died 699), was exhumed intact and proclaimed a miraculous relic with curative powers. The cultus of Saint Claude that soon developed, extended to the pious king, Louis XI.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 4905459 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 62980 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 447 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110243394 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:commune
prop-fr:couleurfondb
  • #B2C6FF
prop-fr:couleurfondt
  • #809FFF
prop-fr:couleurtextet
  • #fff
prop-fr:diocèse
  • Lyon
prop-fr:fermeture
  • 1742 (xsd:integer)
prop-fr:fondation
  • vers 420
prop-fr:géolocalisation
  • Jura/Franche-Comté/France
prop-fr:hauteur
  • 3.200000 (xsd:double)
prop-fr:intituléRégion
  • Région
prop-fr:intituléSubdivision
  • Département
prop-fr:label
  • [afficher] / [masquer]
prop-fr:latitude
  • 46.386390 (xsd:double)
prop-fr:longitude
  • 5.866390 (xsd:double)
prop-fr:légende
  • Armoiries de l'abbaye de Saint-Claude
prop-fr:nom
  • Abbaye de Saint-Claude
prop-fr:ordre
prop-fr:pays
  • France
prop-fr:région
prop-fr:subdivision
prop-fr:titre
  • Arguments en faveur de la création d'un évêché
  • Poullié de 1245
  • Statuts de Nicolas V
  • Procès-verbal de l'ouverture de la châsse en 1754
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'abbaye de Saint-Claude - appelée monastère de Condat à son origine puis abbaye de Saint-Oyand de Joux au Moyen Âge - est une ancienne abbaye bénédictine située à Saint-Claude dans le massif du Jura qui a existé du Ve au XVIIIe siècle et dont il ne reste plus que des vestiges.
  • Condat Abbey was founded in the 420s in the valley of Bienne, in the Jura mountains, in modern-day France. Condat became the capital of Haut Jura. The founders were local monks, Romanus (died c. 463), who had been ordained by St.
rdfs:label
  • Abbaye de Saint-Claude
  • Condat Abbey
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of