L’abbaye Notre-Dame de Déols ou abbaye Notre-Dame de Bourg-Dieu est une ancienne abbaye bénédictine, maintenant très largement en ruines, située à Déols en Bas-Berry, dans le département de l'Indre, près de Châteauroux. Elle est fondée le 2 septembre 917 par Ebbes le Noble, seigneur de Déols. Il imite en cela son seigneur Guillaume Ier d'Aquitaine, comte d'Auvergne de Berry, de Limousin, de Lyon et de Mâcon, qui peu d'années auparavant, l'abbaye de Cluny en Saône-et-Loire,,,.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L’abbaye Notre-Dame de Déols ou abbaye Notre-Dame de Bourg-Dieu est une ancienne abbaye bénédictine, maintenant très largement en ruines, située à Déols en Bas-Berry, dans le département de l'Indre, près de Châteauroux. Elle est fondée le 2 septembre 917 par Ebbes le Noble, seigneur de Déols. Il imite en cela son seigneur Guillaume Ier d'Aquitaine, comte d'Auvergne de Berry, de Limousin, de Lyon et de Mâcon, qui peu d'années auparavant, l'abbaye de Cluny en Saône-et-Loire,,,. L'abbaye est placée sous l'autorité directe du pape, comme toutes les abbayes bénédictines, et non sous celle de l'archevêque de Bourges.L'abbaye devient rapidement un établissement prospère. Elle est la plus puissante du Berry avec celle de Massay et une des plus importantes de France au Moyen Âge . Les moines de Déols reçoivent de nombreux dons de paroisses, de terres, de chapelles, gèrent des prieurés, et bénéficient ainsi de revenus réguliers. Cet enrichissement considérable se reflète dans l'édification de la grande église abbatiale, aujourd'hui presque entièrement disparue. L'apothéose de l'abbaye se situe aux XIIe, XIIIe et XIVe siècles.Le régime de la commende instauré au début du XVIe siècle est le reflet d'une perte d'influence. La période des Guerres de religion (1562-1594) se révèle calamiteuse pour l'abbaye Notre-Dame de Déols. Elle est en partie détruite par les protestants. Elle ne s'en relève pas et en 1622 le prince Henri II de Bourbon-Condé, après accord du Roi de France Louis XIII, obtient du pape Grégoire XV une bulle prononçant la sécularisation de l'abbaye. Celle-ci devient effective en 1629. Les bâtiments de l'abbaye deviennent alors une carrière où le prince Henri II de Condé, et à sa suite les autres administrations, puisent des matériaux de construction.Les vestiges subsistants sont le clocher, la quatrième travée du collatéral nord, la crypte, le mur sud de la nef et la porte de jonction avec le cloître, la prison des moines, la salle capitulaire, la salle carrée avec ses têtes murales, le réfectoire, la cuisine et les autres bâtiments conventuels. Ils permettent de se faire une idée de la puissance et de la richesse de l'ancienne abbaye Notre-Dame de Déols, et constituent de précieux témoignages du style roman. Les projets de restauration débutent en 1843, quand Prosper Mérimée s'intéresse à l'abbaye et « veut sauver de la ruine l'unique tour subsistante ». Après une longue procédure, le clocher, le mur sud de la nef et la partie encore visible du mur nord sont classés au titre des Monuments Historiques en 1862,. Enfin, les fouilles archéologiques effectuées de 1924 à 1926 sous la direction de l'archéologue Jean Hubert ont permis pour la première fois de restituer le plan de la grande église abbatiale de Déols. Des sculptures romanes de l'abbaye Notre-Dame de Déols sont exposées dans la salle lapidaire du Musée Hôtel Bertrand à Châteauroux.
dbpedia-owl:architecturalStyle
dbpedia-owl:city
dbpedia-owl:department
dbpedia-owl:religiousOrder
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:type
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 4345970 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 65538 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 323 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 108531277 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1927 (xsd:integer)
  • 1935 (xsd:integer)
  • 1987 (xsd:integer)
  • 1998 (xsd:integer)
  • 2000 (xsd:integer)
  • 2009 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
  • Francesca Picou-Lacour, Françoise Michaud-Fréjaville, Armelle Querrien et al.
prop-fr:classement
  • , , , ,
prop-fr:collection
  • Passé Simple
prop-fr:colonnes
  • 2 (xsd:integer)
prop-fr:commons
  • Category:Abbaye de Déols
prop-fr:commonsTitre
  • L'abbaye de Déols
prop-fr:consultéLe
  • 2013-08-12 (xsd:date)
prop-fr:culte
prop-fr:doi
  • 10.340600 (xsd:double)
prop-fr:département
prop-fr:id
  • cata
prop-fr:isbn
  • 2 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:latitude
  • 46.825833 (xsd:double)
prop-fr:lieu
  • Catalogue d’exposition. Châteauroux
prop-fr:longitude
  • 1.701111 (xsd:double)
prop-fr:nom
  • Dubant
  • Hubert
  • Rollin
  • Carrillon
  • Mardelle
  • Pécherat
  • Remérand
prop-fr:nommonument
  • Abbaye bénédictine de Déols
prop-fr:pages
  • 5 (xsd:integer)
  • 8 (xsd:integer)
  • 96 (xsd:integer)
  • 285 (xsd:integer)
  • 360 (xsd:integer)
prop-fr:photo
  • Déols - Abbey - 2.jpg
prop-fr:point
  • Église
prop-fr:prénom
  • Pierre
  • Didier
  • Jean
  • Monique
  • Nicole
  • René
  • Simon
prop-fr:périodique
  • Bulletin monumental
  • Bibliothèque de l'école des chartes
prop-fr:région
  • Centre
prop-fr:style
prop-fr:titre
  • L'abbaye Notre-Dame de Déols
  • Le miracle de Déols et la trêve conclue en 1187 entre les rois de France et d'Angleterre
  • L'abbaye exempte de Déols et la Papauté
  • Le Berry. 100 églises, légendes et sites
  • Berry médiéval : à la découverte de l’Indre au Moyen Âge
  • L'abbatiale Notre-Dame de Déols. Plans et dessins de Jacques Barges
  • Promenade dans Déols. Histoire des rues et lieux-dits d'une commune de l'Indre
prop-fr:type
prop-fr:url
prop-fr:ville
prop-fr:volume
  • 86 (xsd:integer)
  • 96 (xsd:integer)
  • 145 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Alan Sutton
  • Éditions Lancosme et l'Académie du Centre
  • Office de Tourisme de Déols
  • Archives départementales de l’Indre
dcterms:subject
georss:point
  • 46.825833333333335 1.701111111111111
rdf:type
rdfs:comment
  • L’abbaye Notre-Dame de Déols ou abbaye Notre-Dame de Bourg-Dieu est une ancienne abbaye bénédictine, maintenant très largement en ruines, située à Déols en Bas-Berry, dans le département de l'Indre, près de Châteauroux. Elle est fondée le 2 septembre 917 par Ebbes le Noble, seigneur de Déols. Il imite en cela son seigneur Guillaume Ier d'Aquitaine, comte d'Auvergne de Berry, de Limousin, de Lyon et de Mâcon, qui peu d'années auparavant, l'abbaye de Cluny en Saône-et-Loire,,,.
rdfs:label
  • Abbaye de Déols
owl:sameAs
geo:lat
  • 46.825832 (xsd:float)
geo:long
  • 1.701111 (xsd:float)
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Abbaye bénédictine de Déols
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:monument of
is foaf:primaryTopic of