PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'abbaye d'Andlau est une abbaye bénédictine fondée en 880. Elle est à l'origine de la commune d'Andlau dans le département du Bas-Rhin et la région Alsace.Fondée par l'impératrice Richarde épouse de Charles III le Gros, béatifiée par le pape Léon IX en 1049, l'abbaye d'Andlau a eu un rayonnement international au cœur de la Chrétienté, à Rome. Preuves en sont, les nombreuses bulles papales précieusement conservées aux Archives départementales du Bas-Rhin à Strasbourg. Célèbre au travers des écrits et des abbesses qui s'y sont succédé et des nombreuses propriétés de l'abbaye en Alsace (Wagenbourg, Marlenheim) et en France (abbaye d'Etival). Richarde rédigea les statuts et les fit approuver par le pape Jean VIII qui dans sa réponse la qualifie de "servante de Jésus Christ et fille chérie de Dieu".En 1049, le pape Léon IX revenant du Concile qu'il avait tenu à Mayence et passant par Andlau, fit lever le corps de Richarde, qu'il exposa à la vénération publique, ce qui équivalait à une canonisation solennelle. Sainte Richarde est honorée avec le titre de Vierge dans le diocèse de Strasbourg.L'abbesse Hadewitz, vers 1130 commanda la réalisation du portail et de la frise du massif occidental à un atelier de sculpteurs dont on pouvait voir les réalisations dans l'ancienne église abbatiale d'Eschau. Suite à un nouvel incendie, dans la nuit du dimanche au lundi de Pâques 1160, l'église fut une nouvelle fois reconstruite et son sanctuaire recouvert de deux voûtes à la fin du XIIe siècle. La nef et le chœur ont subi plusieurs modifications au cours des siècles. Un pèlerinage fut dédié très tôt à Notre Dame dans la crypte de l'église où les chanoinesses se réunissaient chaque jour pour implorer la Vierge.L'abbé Philippe – André Grandidier, à Strasbourg en 1778, dans son second ouvrage « Histoire de l’église et des princes – évêques de Strasbourg » a réalisé une transcription des privilèges carolingiens accordés à l’abbaye, et figurant au « liber salicus » (Saalbuch), cartulaire exécuté vers l’année 1348, que lui-même a eu ce droit de reproduire par copie par l’abbesse, la Princesse Jeanne-Madeleine de Flachslanden.L’abbaye suivait la règle de saint Benoît, fondateur de l’ordre des bénédictins.L’abbaye et notamment l’église abbatiale de la fondation par sainte Richarde, était dédiée au Saint Sauveur à l’origine.À Andlau, l’Abbesse était une religieuse nommée par l’empereur ou le roi, et bénéficiant ainsi d’un titre de noblesse de « princesse d’empire ».C’est en 1288 que l’abbesse d’Andlau était « princesse d’Empire » avec droit de vote aux Diètes du Saint Empire germanique. L’abbesse disposait d’une cour composée d’officiers et de divers employés.L’indépendance de l’abbesse, princesse d’empire depuis Charles Quint, était une réalité qui se vérifia à plusieurs reprises, et notamment lorsque l’Alsace passa sous le fief du Roi de France, Louis XIV au XVIIe siècle. Il a fallu toute la finesse de l’intendant du Roi pour que ce dernier, par un traité de juillet 1686, céda à la volonté des abbesses de n’élire que leur candidate et non celle du Roi. Les guerres que menaient par Turenne, les fortifications de Vauban et la suprématie de Louis XIV, ne résistèrent pas à ce que femme veut, et que dire au pluriel, lorsqu’il s’agissait de plusieurs chanoinesses : il abdiqua en reconnaissant ce droit aux chanoinesses d’élire une des leurs, et même si cette dernière devenait princesse d’empire, d’un état qui ne fût pas la France.Louis XIV avait, dans sa confirmation des privilèges « vu l’importance qu’il y avait pour les gentilshommes catholiques de l’Alsace, de pouvoir mettre là leurs filles, sans faire de vœux, jusqu’à ce qu’elles trouvassent un parti pour se marier, ce qui est aux dits gentilshommes d’un grand secours et avantage, leurs maisons se trouvant par ce moyen considérablement déchargées »Les grandes heures de l'abbaye prirent fin en 1789, et aujourd'hui il ne subsiste que les bâtiments du porche de l'abbaye, de la fondation Stoltz-Grimm, et la magnifique église abbatiale.
  • Andlau was een abdijvorstendom binnen het Heilige Roomse Rijk.In 880 werd door keizerin Richardis, de vrouw van Karel III, de Dikke een abdij voor benedictinessen gesticht te Andlau in de Elzas. Tussen 1178 en 1212 ging de voogdij over de abdij van de graven van Egisheim-Dagsburg over aan het Heilige Roomse Rijk. Koning Rudolf (1273-1291) verleende de heren van Andlau het stadhouderschap van de rijksburcht en het schoutambt van Andlau. Hierdoor werden de oorspronkelijke dienstmannen van de abdij machtiger dan de abdis. Ter compensatie was de abdis sinds 1288 rijksvorstin. Op 19 april 1499 werd de abdij omgezet in een wereldlijk adellijk damessticht. Tijdens de Reformatie slaagden de heren van Andlau er niet in het abdijvorstendom te seculariseren.In paragraaf 87 van de Vrede van Münster in 1648 werd de zelfstandigheid van abdij bevestigd. In het kader van de reunionspolitiek werd het gebied in 1680 door Frankrijk ingelijfd.
  • Die Abtei Andlau war ein um 880 gegründetes und während der Französischen Revolution aufgelöstes Stift der Benediktinerinnen in einem Tal am Ostrand der Vogesen. Sie ist der Ursprung der Gemeinde Andlau im französischen Département Bas-Rhin. Die Abtei Andlau unterstand in weltlichen Fragen unmittelbar dem Kaiser, solange sie dem Heiligen Römischen Reich angehörte, und in geistlichen Fragen unmittelbar dem Papst.
  • Andlau Abbey (Abbaye d'Andlau) was a women's collegiate foundation for secular canonesses located at Andlau in Alsace, eastern France.
dbpedia-owl:affiliation
dbpedia-owl:city
dbpedia-owl:department
dbpedia-owl:region
dbpedia-owl:religiousOrder
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1127922 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 8445 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 72 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110981986 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:commons
  • Category:Abbaye d'Andlau
prop-fr:commonsTitre
  • Abbaye d'Andlau
prop-fr:culte
prop-fr:débutConstr
  • 880 (xsd:integer)
prop-fr:département
prop-fr:finConst
  • Démantelée fin
prop-fr:géolocalisation
  • Bas-Rhin/France
prop-fr:latitude
  • 48.387778 (xsd:double)
prop-fr:longitude
  • 7.415000 (xsd:double)
prop-fr:nommonument
  • Abbaye d'Andlau
prop-fr:photo
  • Andlau - église Saint-Pierre.jpg
prop-fr:rattachement
prop-fr:région
prop-fr:ville
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
georss:point
  • 48.38777777777778 7.415
rdf:type
rdfs:comment
  • L'abbaye d'Andlau est une abbaye bénédictine fondée en 880. Elle est à l'origine de la commune d'Andlau dans le département du Bas-Rhin et la région Alsace.Fondée par l'impératrice Richarde épouse de Charles III le Gros, béatifiée par le pape Léon IX en 1049, l'abbaye d'Andlau a eu un rayonnement international au cœur de la Chrétienté, à Rome. Preuves en sont, les nombreuses bulles papales précieusement conservées aux Archives départementales du Bas-Rhin à Strasbourg.
  • Die Abtei Andlau war ein um 880 gegründetes und während der Französischen Revolution aufgelöstes Stift der Benediktinerinnen in einem Tal am Ostrand der Vogesen. Sie ist der Ursprung der Gemeinde Andlau im französischen Département Bas-Rhin. Die Abtei Andlau unterstand in weltlichen Fragen unmittelbar dem Kaiser, solange sie dem Heiligen Römischen Reich angehörte, und in geistlichen Fragen unmittelbar dem Papst.
  • Andlau Abbey (Abbaye d'Andlau) was a women's collegiate foundation for secular canonesses located at Andlau in Alsace, eastern France.
  • Andlau was een abdijvorstendom binnen het Heilige Roomse Rijk.In 880 werd door keizerin Richardis, de vrouw van Karel III, de Dikke een abdij voor benedictinessen gesticht te Andlau in de Elzas. Tussen 1178 en 1212 ging de voogdij over de abdij van de graven van Egisheim-Dagsburg over aan het Heilige Roomse Rijk. Koning Rudolf (1273-1291) verleende de heren van Andlau het stadhouderschap van de rijksburcht en het schoutambt van Andlau.
rdfs:label
  • Abbaye d'Andlau
  • Abdij Andlau
  • Abtei Andlau
  • Andlau Abbey
owl:sameAs
geo:lat
  • 48.387779 (xsd:float)
geo:long
  • 7.415000 (xsd:float)
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Abbaye d'Andlau
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of