L'île de Peilz est un îlot de Suisse situé à l'extrémité Est du lac Léman, devant la commune de Villeneuve, dans le canton de Vaud.Jadis simple rocher émergeant à peine des eaux du lac, il aurait été surélevé en 1797 par des habitants de Villeneuve[réf. nécessaire]. Le mur de soutènement a été plusieurs fois réparé au cours du siècle passé et une maison en bois aurait été construite.L'origine de l'arbre de Peilz remonte au XIXe siècle. En 1851, trois platanes sont mis en terre.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'île de Peilz est un îlot de Suisse situé à l'extrémité Est du lac Léman, devant la commune de Villeneuve, dans le canton de Vaud.Jadis simple rocher émergeant à peine des eaux du lac, il aurait été surélevé en 1797 par des habitants de Villeneuve[réf. nécessaire]. Le mur de soutènement a été plusieurs fois réparé au cours du siècle passé et une maison en bois aurait été construite.L'origine de l'arbre de Peilz remonte au XIXe siècle. En 1851, trois platanes sont mis en terre. En 1944, un des arbres est sec. En 1970, il reste un monumental platane et un marronnier malade. Actuellement, le marronnier a disparu et l'arbre séculaire règne sans partage au-dessus de quelques petits buissons.L'île a été décrite en 1816 par Lord Byron dans Le Prisonnier de Chillon,, poème narratif dont l'action se déroule au XVIe siècle dans le château de Chillon voisin : « Vis-à-vis de moi, il y avait une petite île qui semblaitme sourire ; la seule que je pusse voir ; une petite île verte ; à peine me paraissait-elle plus grande que ma prison ; mais il y croissait trois grands arbres ; la brise des montagnes y soufflait ; les ondes se brisaient doucement sur son rivage, et elle était émaillée d'une multitude de fleurs de couleurs brillantes et d'un parfum ravissant. ».Une histoire circule à Villeneuve sur la création de l'île : vers le milieu du XIXe siècle, deux jeunes fiancés anglais séjournaient à l'hôtel Byron, près du château de Chillon. Au cours d'une baignade, le jeune homme se noya et, à l'endroit où le corps fut retrouvé, la fiancée fit édifier en sa mémoire l'« Île de Paix », dont le nom se serait déformé en « île de Peilz » également appelée « île des deux amants ». Une légende semblable figure à la fin d'un conte d'Andersen, où Villeneuve est citée. Cette « possession anglaise » aurait été offerte quelques années plus tard par le Conseil fédéral à la reine Victoria qui séjournait dans la région. Selon les versions de cette histoire, soit la reine aurait par la suite découvert que la Suisse lui demandait des impôts en vertu de cette possession, si bien qu'elle aurait rendu l'île ; soit elle aurait transmis ce patrimoine à ses descendants jusqu'à nos jours.L'île tire son nom de la commune de La Tour-de-Peilz, située sur la rive droite de l'embouchure du Rhône, dans le sillage duquel se trouve l'île ; « peilz » vient du latin « pilosus » signifiant « poilu », ce qui renvoie de manière métaphorique à l'existence passée d'une importante forêt dans la région de La Tour-de-Peilz. Dans son livre « Noms de lieux des pays franco-provençaux », Georges Richard Wipf écrit que « le gallois blaidd étant à l'origine des termes bela, belau, bele et bel, ce qui postule ble → bel, on peut penser que *bleiz a aussi pu évoluer [...] en *beilz, d'où *peilz. » L'auteur prend toutefois soin de préciser qu'« il ne s'agit que d'une hypothèse, mais elle expliquerait le nom de Peilz. » L'île a une superficie comprise entre 20 m2, 40 m2 et 77 m2 selon les sources.Selon l'Association pour la cohabitation dans les Grangettes et son porte-parole Jean-Charles Kollros, les racines du platane mettent progressivement en danger l'île, qui devrait être renforcée comme l'île Rousseau. Ces travaux sont prévus pour début 2010.
dbpedia-owl:demographics
dbpedia-owl:discovery
  • Construction en1797
dbpedia-owl:geology
  • Île lacustre
dbpedia-owl:isPartOf
dbpedia-owl:localization
  • Lac Léman
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:thumbnailCaption
  • Vue de l'île de Peilz.
dbpedia-owl:timeZone
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 2766719 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 9213 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 44 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110168108 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:archipel
  • Aucun
prop-fr:catégorie
prop-fr:découverte
  • Construction en 1797
prop-fr:fuseauHoraire
prop-fr:géologie
prop-fr:latitude
  • 46.400000 (xsd:double)
prop-fr:localisation
prop-fr:longitude
  • 6.913889 (xsd:double)
prop-fr:légende
  • Vue de l'île de Peilz.
prop-fr:nom
  • Île de Peilz
prop-fr:pays
  • Suisse
prop-fr:pays1LienSubdivision
  • Communes de Suisse
  • Cantons suisses
prop-fr:pays1NomSubdivision
prop-fr:pays1Subdivision
  • Commune
  • Canton
prop-fr:population
  • 0 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
georss:point
  • 46.4 6.913889
rdf:type
rdfs:comment
  • L'île de Peilz est un îlot de Suisse situé à l'extrémité Est du lac Léman, devant la commune de Villeneuve, dans le canton de Vaud.Jadis simple rocher émergeant à peine des eaux du lac, il aurait été surélevé en 1797 par des habitants de Villeneuve[réf. nécessaire]. Le mur de soutènement a été plusieurs fois réparé au cours du siècle passé et une maison en bois aurait été construite.L'origine de l'arbre de Peilz remonte au XIXe siècle. En 1851, trois platanes sont mis en terre.
rdfs:label
  • Île de Peilz
owl:sameAs
geo:lat
  • 46.400002 (xsd:float)
geo:long
  • 6.913889 (xsd:float)
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Île de Peilz
is dbpedia-owl:mainIsland of
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:îlesPrincipales of
is foaf:primaryTopic of