Les États généraux de 1789 sont les états généraux du royaume de France qui furent convoqués par le roi de France et de Navarre, Louis XVI, le 8 août 1788.Ils se composèrent de près de 1 200 députés élus, dans les pays d'élections, selon le règlement général du 24 janvier 1789 et les deux tableaux y annexés, et, dans les pays d'états, selon des règlements particuliers.À la suite du doublement du Tiers état, décidé le 17 décembre 1788, et du refus de la noblesse de Bretagne de s'y rendre, les députés du Tiers état y étaient majoritaires.Ils s'ouvrirent, à Versailles, le 5 mai 1789, par une séance solennelle organisée par le grand maître des cérémonies de France, Henri-Évrard, marquis de Dreux-Brézé, dans une salle provisoire à colonnes qui avait été érigée, dans l'urgence, par l'architecte Pierre-Adrien Pâris, derrière l'hôtel des Menus-Plaisirs de l'avenue de Paris,,.La veille, le 4 mai, les députés déjà présents à Versailles avaient participé à une procession dite du Saint-Sacrement, qui partit de l'église Notre-Dame et les conduisit à l'église Saint-Louis.Du 6 mai au 27 juin, les états généraux siégèrent, par ordre : les députés du clergé dans la chambre du clergé, ceux de la noblesse dans la chambre de la noblesse et deux du tiers état dans une troisième chambre qui prit le nom de Communes.Le 27 juin, après l'échec de la séance royale du 23 juin, Louis XVI enjoignit aux chambres des députés des deux premiers ordres — le clergé et la noblesse — de rejoindre celle du tiers état.Depuis le 17 juin, celle-ci s'était constituée en Assemblée nationale.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Les États généraux de 1789 sont les états généraux du royaume de France qui furent convoqués par le roi de France et de Navarre, Louis XVI, le 8 août 1788.Ils se composèrent de près de 1 200 députés élus, dans les pays d'élections, selon le règlement général du 24 janvier 1789 et les deux tableaux y annexés, et, dans les pays d'états, selon des règlements particuliers.À la suite du doublement du Tiers état, décidé le 17 décembre 1788, et du refus de la noblesse de Bretagne de s'y rendre, les députés du Tiers état y étaient majoritaires.Ils s'ouvrirent, à Versailles, le 5 mai 1789, par une séance solennelle organisée par le grand maître des cérémonies de France, Henri-Évrard, marquis de Dreux-Brézé, dans une salle provisoire à colonnes qui avait été érigée, dans l'urgence, par l'architecte Pierre-Adrien Pâris, derrière l'hôtel des Menus-Plaisirs de l'avenue de Paris,,.La veille, le 4 mai, les députés déjà présents à Versailles avaient participé à une procession dite du Saint-Sacrement, qui partit de l'église Notre-Dame et les conduisit à l'église Saint-Louis.Du 6 mai au 27 juin, les états généraux siégèrent, par ordre : les députés du clergé dans la chambre du clergé, ceux de la noblesse dans la chambre de la noblesse et deux du tiers état dans une troisième chambre qui prit le nom de Communes.Le 27 juin, après l'échec de la séance royale du 23 juin, Louis XVI enjoignit aux chambres des députés des deux premiers ordres — le clergé et la noblesse — de rejoindre celle du tiers état.Depuis le 17 juin, celle-ci s'était constituée en Assemblée nationale. Les députés du tiers état avaient été rejoints, le 22 juin par 149 députés du clergé, le surlendemain, par deux autres députés du clergé, le 25 juin, par neuf autres et quarante neuf députés de la noblesse et, le lendemain, par trois députés du clergé.À la suite du Serment du Jeu de paume du 20 juin, l'Assemblée nationale devint constituante, fonction qu'elle exerça à compter du 9 juillet et que Louis XVI lui reconnut, le 5 octobre, en acceptant tant la Déclaration des droits et l'homme et du citoyen que les Articles de constitution qu'elle avait décrétés.Les États généraux de 1789 sont les premiers états généraux du royaume depuis ceux de 1614. Ce sont aussi les derniers de l'Ancien Régime.Cette assemblée des trois ordres (clergé, noblesse et Tiers état) est convoquée par le roi pour débattre des problèmes du pays. L'aristocratie conservatrice, mais qui souhaite en finir avec la monarchie absolue imposée par Louis XIV et incarnée par Louis XVI, et reprendre ainsi ses pouvoirs d'autrefois. Le haut-clergé sous nette influence aristocratique et qui profite du système fiscal en place, désire majoritairement le maintien du statu quo. Aux états généraux, la noblesse est représentée par 270 députés. Le clergé est représenté par 291 députés. Le Tiers état, enfin, est représenté par 578 députés. Le vote devant avoir lieu par ordre, le clergé et la noblesse sont majoritaires avec 2 voix contre 1, et toute décision a des chances de leur être favorable. Mais il existe déjà dans ces deux « États », d'ardents réformateurs qui ne sauraient tarder à devenir encore beaucoup plus engagés (cependant, à cette époque personne ne parle encore de révolution).Le clergé et la noblesse ne forment pas des ordres totalement homogènes ; il faut noter la présence du bas-clergé, traditionnellement favorable au monde paysan, ainsi que l'existence d'une petite noblesse rurale – par exemple en Bretagne[réf. nécessaire] –, dont les perspectives sont bien différentes de celles de la Cour.
  • 1789 États généraux'su, Fransa Krallığı'nda 1789 yılında toplanan bir États généraux'dur. Toplantıda Fransız toplumunun üç tabakası olan asillier, kilise ve halkın geri kalanı 1614 yılından sonra ilk kez bir araya geldi. Kral XVI. Louis tarafından devletin yaşadığı ekonomik sıkıntıları tartışmak için toplanan États généraux, mayıs ve haziran aylarında oturumlar gerçekleştirdi; ama en sonunda tabakaların güç tartışmaları nedeniyle düğümlendi. Üçüncü, yani halkın oluşturduğu tabakanın Ulusal Meclis'i oluşturmasıyla sona erdi ve Fransız Devrimi'nin başlamasının işaretini verdi.
  • Los Estados Generales de 1789 fueron la primera reunión de este órgano desde 1614. Se trata de una asamblea general extraordinaria compuesta de representantes de todos los segmentos de la sociedad francesa (salvo los más pobres) repartidos en tres estamentos: el clero o Primer Estado, la nobleza o Segundo Estado, y el pueblo llano o Tercer Estado. La independencia que demostraron los diputados del Tercer Estado con respecto a los dos primeros estados y a la Corona marcó el verdadero inicio de la Revolución francesa.
  • Die Generalstände des Jahres 1789 (französisch États généraux de 1789) wurden zur Steuerbewilligung durch Ludwig XVI. einberufen. Diese formale Beteiligung der Stände (Klerus, Adel, Dritter Stand) am politischen Entscheidungsprozess bedeutete faktisch schon das Ende des Absolutismus in Frankreich. Es war nach 175 Jahren die erste derartige Versammlung, die 1614 das letzte Mal davor in ähnlicher Form zur Zeit des minderjährigen Ludwig XIII. abgehalten worden war. Im Verlauf der Versammlung der Generalstände des Jahres 1789 kristallisierte sich für die Vertreter des Dritten Standes bzw. des Bürgertums immer deutlicher heraus, dass die erhoffte politische Mitbestimmung unerfüllt bleiben würde. Die Abgeordneten des Dritten Standes konstituierten sich daher zur Nationalversammlung. Dies bedeutete de facto das Ende der Generalstände und leitete die unmittelbare Entwicklung zur großen französischen Revolution ein.
  • The Estates-General (or States-General) of 1789 (French: Les États-Généraux de 1789) was the first meeting since 1614 of the French Estates-General, a general assembly representing the French estates of the realm: the clergy (First Estate), the nobles (Second Estate), and the common people (Third Estate). Summoned by King Louis XVI to propose solutions to his government's financial problems, the Estates-General sat for several weeks in May and June 1789 but came to an impasse over the first item on the agenda, whether they should vote by estate, giving the first two estates an advantage, which was the king's choice, or vote all together, giving the Third Estate the advantage. It was brought to an end when the Third Estate formed into a National Assembly, inviting the other two to join, against the wishes of the king, signaling the outbreak of the French Revolution.
  • Gli Stati Generali furono convocati l'8 agosto 1788 da Luigi XVI allo scopo di raggiungere un accordo tra le classi sociali idoneo a risolvere la grave crisi politica, economica, sociale e finanziaria che affliggeva da anni la Francia. Inaugurati il 5 maggio 1789, essi furono gli ultimi dell'Ancien Régime, crollato a seguito della Rivoluzione.
dbpedia-owl:bnfId
  • 11686284v
dbpedia-owl:sudocId
  • 116831200
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 47884 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 21466 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 103 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109303935 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:bnf
  • 11686284 (xsd:integer)
prop-fr:sudoc
  • 116831200 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Les États généraux de 1789 sont les états généraux du royaume de France qui furent convoqués par le roi de France et de Navarre, Louis XVI, le 8 août 1788.Ils se composèrent de près de 1 200 députés élus, dans les pays d'élections, selon le règlement général du 24 janvier 1789 et les deux tableaux y annexés, et, dans les pays d'états, selon des règlements particuliers.À la suite du doublement du Tiers état, décidé le 17 décembre 1788, et du refus de la noblesse de Bretagne de s'y rendre, les députés du Tiers état y étaient majoritaires.Ils s'ouvrirent, à Versailles, le 5 mai 1789, par une séance solennelle organisée par le grand maître des cérémonies de France, Henri-Évrard, marquis de Dreux-Brézé, dans une salle provisoire à colonnes qui avait été érigée, dans l'urgence, par l'architecte Pierre-Adrien Pâris, derrière l'hôtel des Menus-Plaisirs de l'avenue de Paris,,.La veille, le 4 mai, les députés déjà présents à Versailles avaient participé à une procession dite du Saint-Sacrement, qui partit de l'église Notre-Dame et les conduisit à l'église Saint-Louis.Du 6 mai au 27 juin, les états généraux siégèrent, par ordre : les députés du clergé dans la chambre du clergé, ceux de la noblesse dans la chambre de la noblesse et deux du tiers état dans une troisième chambre qui prit le nom de Communes.Le 27 juin, après l'échec de la séance royale du 23 juin, Louis XVI enjoignit aux chambres des députés des deux premiers ordres — le clergé et la noblesse — de rejoindre celle du tiers état.Depuis le 17 juin, celle-ci s'était constituée en Assemblée nationale.
  • Gli Stati Generali furono convocati l'8 agosto 1788 da Luigi XVI allo scopo di raggiungere un accordo tra le classi sociali idoneo a risolvere la grave crisi politica, economica, sociale e finanziaria che affliggeva da anni la Francia. Inaugurati il 5 maggio 1789, essi furono gli ultimi dell'Ancien Régime, crollato a seguito della Rivoluzione.
  • 1789 États généraux'su, Fransa Krallığı'nda 1789 yılında toplanan bir États généraux'dur. Toplantıda Fransız toplumunun üç tabakası olan asillier, kilise ve halkın geri kalanı 1614 yılından sonra ilk kez bir araya geldi. Kral XVI. Louis tarafından devletin yaşadığı ekonomik sıkıntıları tartışmak için toplanan États généraux, mayıs ve haziran aylarında oturumlar gerçekleştirdi; ama en sonunda tabakaların güç tartışmaları nedeniyle düğümlendi.
  • Die Generalstände des Jahres 1789 (französisch États généraux de 1789) wurden zur Steuerbewilligung durch Ludwig XVI. einberufen. Diese formale Beteiligung der Stände (Klerus, Adel, Dritter Stand) am politischen Entscheidungsprozess bedeutete faktisch schon das Ende des Absolutismus in Frankreich. Es war nach 175 Jahren die erste derartige Versammlung, die 1614 das letzte Mal davor in ähnlicher Form zur Zeit des minderjährigen Ludwig XIII. abgehalten worden war.
  • Los Estados Generales de 1789 fueron la primera reunión de este órgano desde 1614. Se trata de una asamblea general extraordinaria compuesta de representantes de todos los segmentos de la sociedad francesa (salvo los más pobres) repartidos en tres estamentos: el clero o Primer Estado, la nobleza o Segundo Estado, y el pueblo llano o Tercer Estado.
  • The Estates-General (or States-General) of 1789 (French: Les États-Généraux de 1789) was the first meeting since 1614 of the French Estates-General, a general assembly representing the French estates of the realm: the clergy (First Estate), the nobles (Second Estate), and the common people (Third Estate).
rdfs:label
  • États généraux de 1789
  • 1789 États généraux'su
  • Estados Generales de 1789
  • Estates-General of 1789
  • Generalstände von 1789
  • Stati Generali del 1789
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:activity of
is dbpedia-owl:category of
is dbpedia-owl:otherFunction of
is dbpedia-owl:position of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:activitésAutres of
is prop-fr:evt of
is prop-fr:fonction of
is prop-fr:législature of
is skos:subject of
is foaf:primaryTopic of