De manière générale, les érythromélalgies (du grec « melos » [-mèle, -mélie, mélique] relatif au membre, et du grec « algos » [algo-, -algie, -algique] qui signifie douleur sont des épisodes intermittents de sensation douloureuse des extrémités (jambes, talons, orteils, dessus du pied le plus souvent), avec impression de chaleur et rougeur de la peau.L'érythermalgie est caractérisée par une forte douleur (de type brûlure), associée à un œdème et une rougeur de la peau.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • De manière générale, les érythromélalgies (du grec « melos » [-mèle, -mélie, mélique] relatif au membre, et du grec « algos » [algo-, -algie, -algique] qui signifie douleur sont des épisodes intermittents de sensation douloureuse des extrémités (jambes, talons, orteils, dessus du pied le plus souvent), avec impression de chaleur et rougeur de la peau.L'érythermalgie est caractérisée par une forte douleur (de type brûlure), associée à un œdème et une rougeur de la peau. Les crises sont déclenchées ou aggravées par la gravité (position debout augmentant la pression sanguine sur les pieds et jambes), l'exercice (marche, effort, course..) et la température (ex : une douche chaude suffit à déclencher une crise).Les symptômes sont soulagés par l'eau froide/glacée, les compresses froides et/ou une élévation des membres concernés.En 1938, deux médecins (Smith et Allen) en décrivent deux formes différentes ; Idiopathique ou primaire, et érythermalgie secondaire.On parle aussi parfois de maladie de Mitchell's ou pour les anglo-saxons aussi d'acromelalgia, red neuralgia, ou erythermalgia)Elles sont de deux ou trois types suivant les auteurs :L'érythermalgie (réactions inflammatoires) dite « thrombocytémique », c'est-à-dire secondaire à une thrombocytose liée à la cyclo-oxygénase, qui disparait presque immédiatement avec un traitement à l'aspirine ; érythermalgie idiopathique (d'origine encore inconnue), qui selon l'âge touche plus ou moins l'Homme que la femme, avec des phases successives d'aggravation et de rémission, résiste au traitement à l'aspirine. érythromélalgie céphalique, caractérisée par une névralgie faciale associée à une douleur paroxystique évoquant la brûlure, sur un hémi crâne, avec troubles vasomoteurs de l'hémi-face touchée et de sensations désagréable de « battements intracrâniens » et oreille brûlante. Une libération d'histamine dans le cerveau pourrait être en cause dans ce cas.Le mot est parfois utilisé pour décrire les symptômes de la Maladie de John Lane (chez le nouveau-né).Certains médecins ne parlent d'érythromélalgie que si un syndrome myéloprolifératif a été confirmé.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 868082 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageInterLanguageLink
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 8800 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 67 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 100588614 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:caption
  • 2.4299352E9
prop-fr:diseasesdb
  • 4476 (xsd:integer)
prop-fr:emedicinesubj
  • med
prop-fr:emedicinetopic
  • 730 (xsd:integer)
prop-fr:icd
  • 443.820000 (xsd:double)
  • I73.8
prop-fr:meshid
  • D004916
prop-fr:name
  • Erythromelalgia
prop-fr:omim
  • 133020 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • De manière générale, les érythromélalgies (du grec « melos » [-mèle, -mélie, mélique] relatif au membre, et du grec « algos » [algo-, -algie, -algique] qui signifie douleur sont des épisodes intermittents de sensation douloureuse des extrémités (jambes, talons, orteils, dessus du pied le plus souvent), avec impression de chaleur et rougeur de la peau.L'érythermalgie est caractérisée par une forte douleur (de type brûlure), associée à un œdème et une rougeur de la peau.
rdfs:label
  • Érythromélalgie
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of