Émile Chateau (16 octobre 1866 à Uchon (Saône-et-Loire) - 15 avril 1952 à Charrecey (Saône-et-Loire) est un botaniste français.Instituteur, il est successivement directeur d'écoles à Saisy, Mâcon, Bourg-le-Comte, Antully et Matour (communes de Saône-et-Loire).Se passionnant pour l’étude des végétaux, Émile Chateau expose en août 1895 sa théorie du regroupement naturel des plantes par ses relevés floristiques comparés à Salornay-sur-Guye (Saône-et-Loire).Sa publication sur les associations végétales en 1912 est considérée par certains, notamment par le Pr Georges Kuhnholtz-Lordat, comme à l'origine d’une science nouvelle : la phytosociologie.La Société botanique de France lui décerne, en 1927, le prix Coincy adopté en 1904 et qui récompense une recherche en taxinomie.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Émile Chateau (16 octobre 1866 à Uchon (Saône-et-Loire) - 15 avril 1952 à Charrecey (Saône-et-Loire) est un botaniste français.Instituteur, il est successivement directeur d'écoles à Saisy, Mâcon, Bourg-le-Comte, Antully et Matour (communes de Saône-et-Loire).Se passionnant pour l’étude des végétaux, Émile Chateau expose en août 1895 sa théorie du regroupement naturel des plantes par ses relevés floristiques comparés à Salornay-sur-Guye (Saône-et-Loire).Sa publication sur les associations végétales en 1912 est considérée par certains, notamment par le Pr Georges Kuhnholtz-Lordat, comme à l'origine d’une science nouvelle : la phytosociologie.La Société botanique de France lui décerne, en 1927, le prix Coincy adopté en 1904 et qui récompense une recherche en taxinomie. Prix généralement réservé aux professeurs des universités.Il est inhumé au cimetière de Charrecey.La Ville de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) réalise à partir de 1953 un jardin géobotanique selon son concept "La plante dans son milieu" imaginé 42 ans plus tôt sur le plateau d'Antully près d'Autun (Saône-et-Loire).Émile Chateau fut membre de l’Académie de Mâcon, qui lui a dédié une conférence le 16 novembre 2002, à l'occasion de son jubilé. Les archives inédites du savant ont été remises à l'Académie de Mâcon par sa petite-fille Mylène Tuffier-Leclercq, tandis que son herbier a été confié au Muséum d'Autun (Saône-et-Loire).
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 620027 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3038 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 47 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 108530225 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Émile Chateau (16 octobre 1866 à Uchon (Saône-et-Loire) - 15 avril 1952 à Charrecey (Saône-et-Loire) est un botaniste français.Instituteur, il est successivement directeur d'écoles à Saisy, Mâcon, Bourg-le-Comte, Antully et Matour (communes de Saône-et-Loire).Se passionnant pour l’étude des végétaux, Émile Chateau expose en août 1895 sa théorie du regroupement naturel des plantes par ses relevés floristiques comparés à Salornay-sur-Guye (Saône-et-Loire).Sa publication sur les associations végétales en 1912 est considérée par certains, notamment par le Pr Georges Kuhnholtz-Lordat, comme à l'origine d’une science nouvelle : la phytosociologie.La Société botanique de France lui décerne, en 1927, le prix Coincy adopté en 1904 et qui récompense une recherche en taxinomie.
rdfs:label
  • Émile Chateau
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of