Les élections municipales de 2008 ont permis d'élire en Nouvelle-Calédonie, comme dans le reste de la France, les conseils municipaux des trente-trois communes de cet archipel. Initialement programmées en 2007, les élections municipales françaises ont été reportées en 2008 pour ne pas surcharger un calendrier électoral qui prévoyait six échéances en une année cette année-là.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Les élections municipales de 2008 ont permis d'élire en Nouvelle-Calédonie, comme dans le reste de la France, les conseils municipaux des trente-trois communes de cet archipel. Initialement programmées en 2007, les élections municipales françaises ont été reportées en 2008 pour ne pas surcharger un calendrier électoral qui prévoyait six échéances en une année cette année-là. Le premier tour a eu lieu le 9 et le second le 16 mars 2008.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 6283542 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 99617 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 615 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 98589499 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Les élections municipales de 2008 ont permis d'élire en Nouvelle-Calédonie, comme dans le reste de la France, les conseils municipaux des trente-trois communes de cet archipel. Initialement programmées en 2007, les élections municipales françaises ont été reportées en 2008 pour ne pas surcharger un calendrier électoral qui prévoyait six échéances en une année cette année-là.
rdfs:label
  • Élections municipales de 2008 en Nouvelle-Calédonie
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of