L'élection fédérale canadienne de 1935 (soit la 18e élection générale depuis la confédération canadienne de 1867) se déroule le 14 octobre 1935 afin d'élire les députés de la 18e législature à la Chambre des communes du Canada. Le Parti libéral de William Lyon Mackenzie King remporte un gouvernement majoritaire, défaisant le Parti conservateur de R. B. Bennett.L'enjeu principal de l'élection est l'économie, qui traverse toujours la Grande Dépression.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'élection fédérale canadienne de 1935 (soit la 18e élection générale depuis la confédération canadienne de 1867) se déroule le 14 octobre 1935 afin d'élire les députés de la 18e législature à la Chambre des communes du Canada. Le Parti libéral de William Lyon Mackenzie King remporte un gouvernement majoritaire, défaisant le Parti conservateur de R. B. Bennett.L'enjeu principal de l'élection est l'économie, qui traverse toujours la Grande Dépression. Bennett, au pouvoir depuis l'élection de 1930, avait peu fait pour stimuler l'économie durant ses quelques premières années, croyant qu'une politique protectionniste de tarifs douaniers élevés et le commerce avec l'Empire britannique corrigeraient la situation. Dans les derniers mois de son mandat, il renverse sa position, toutefois, copiant le New Deal de Franklin Roosevelt aux États-Unis. Mécontents des taux élevés de chômage et l'inaction du gouvernement fédéral, les électeurs ne permettent pas aux conservateurs de continuer à gouverner malgré leur changement de politique.Les conservateurs souffrent également de divisions internes graves. Au début de son mandat, Bennett s'est aliéné les membres de son parti qui prônaient une intervention de l'État dans l'économie ; sa conversion de dernière minute à l'interventionnisme enrage le reste de son parti. Henry Herbert Stevens, un ancien membre de son conseil des ministres, quitte le parti pour fonder le Parti de la reconstruction. Un autre ministre, sir Joseph Flavelle, annonce qu'il accorde son appui au Parti libéral.Les électeurs optent pour la promesse de Mackenzie King de réformes modestes pour restaurer la santé de l'économie. Les libéraux écrasent les tories, remportant 171 sièges contre les 39 du Parti conservateur ; il s'agit de la deuxième plus mauvaise performance dans l'histoire du Parti conservateur. Le Parti libéral demeure au pouvoir jusqu'en 1957.L'élection de 1935 est importante également parce qu'elle préside à la fin du Parti progressiste du Canada et des United Farmers of Alberta. Toutefois, deux nouveaux mouvements émergent de l'Ouest. La Co-operative Commonwealth Federation, un parti social-démocrate, présente des candidats pour la première fois lors de cette élection et remporte sept sièges avec des promesses de réforme sociale. Le Parti du Crédit social du Canada connaît encore plus de succès, récoltant dix-sept sièges avec son programme de réforme monétaire.
  • Die 18. kanadischen Unterhauswahlen (engl. 18th Canadian General Election, frz. 18e élection fédérale canadienne) fanden am 14. Oktober 1935 statt. Gewählt wurden 245 Abgeordnete des kanadischen Unterhauses (engl. House of Commons, frz. Chambre des Communes). Die von William Lyon Mackenzie King angeführte Liberale Partei konnte nach fünf Jahren in der Opposition die Konservative Partei von Premierminister Richard Bedford Bennett bezwingen und errang die absolute Mehrheit der Sitze.
  • The Canadian federal election of 1935 was held on October 14, 1935 to elect members of the Canadian House of Commons of the 18th Parliament of Canada. The Liberal Party of William Lyon Mackenzie King won a majority government, defeating Prime Minister R.B. Bennett's Conservative Party. The central issue was the economy, which was still in the depths of the Great Depression. Bennett, in office since the 1930 election, had done little to stimulate the economy during his first few years, believing that a policy of high tariffs and trade within the British Empire would correct the depression. In the last months of his time in office, he reversed his position, however, copying the popular New Deal of Franklin Roosevelt in the United States. Upset about high unemployment and inaction by the federal government, voters were unwilling to allow the Conservatives to continue to govern, despite their change of policy. The Conservatives were also suffering severe internal divisions. During his first years in office, Bennett had alienated those in his party who supported intervention in the economy. His last minute conversion to interventionism alienated the rest of the party. Former cabinet minister H.H. Stevens left to form the Reconstruction Party. Senior minister Sir Joseph Flavelle announced he would be supporting the Liberals.Voters opted for Mackenzie King's promise of mild reforms to restore economic health. The Liberals crushed the Tories, winning 171 seats to the Conservatives' 39, the worst ever performance by the Tories until their collapse in 1993. The Liberal Party would continue to hold power until 1957.The 1935 election was also important in it saw the final demise of the Progressive Party and the United Farmers of Alberta. Two new movements rose out of the west, however. The new Co-operative Commonwealth Federation, a social democratic party, first competed in this election and won seven seats, promising social reform. The Social Credit Party of Canada was even more successful, capturing seventeen seats on its platform of monetary reform despite winning less of the popular vote than the former.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1037068 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 25331 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 73 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 90159456 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'élection fédérale canadienne de 1935 (soit la 18e élection générale depuis la confédération canadienne de 1867) se déroule le 14 octobre 1935 afin d'élire les députés de la 18e législature à la Chambre des communes du Canada. Le Parti libéral de William Lyon Mackenzie King remporte un gouvernement majoritaire, défaisant le Parti conservateur de R. B. Bennett.L'enjeu principal de l'élection est l'économie, qui traverse toujours la Grande Dépression.
  • Die 18. kanadischen Unterhauswahlen (engl. 18th Canadian General Election, frz. 18e élection fédérale canadienne) fanden am 14. Oktober 1935 statt. Gewählt wurden 245 Abgeordnete des kanadischen Unterhauses (engl. House of Commons, frz. Chambre des Communes). Die von William Lyon Mackenzie King angeführte Liberale Partei konnte nach fünf Jahren in der Opposition die Konservative Partei von Premierminister Richard Bedford Bennett bezwingen und errang die absolute Mehrheit der Sitze.
  • The Canadian federal election of 1935 was held on October 14, 1935 to elect members of the Canadian House of Commons of the 18th Parliament of Canada. The Liberal Party of William Lyon Mackenzie King won a majority government, defeating Prime Minister R.B. Bennett's Conservative Party. The central issue was the economy, which was still in the depths of the Great Depression.
rdfs:label
  • Élection fédérale canadienne de 1935
  • Canadian federal election, 1935
  • Kanadische Unterhauswahlen 1935
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of