L'élection fédérale canadienne de 1925 se déroule le 29 octobre 1925 afin d'élire les députés de la 15e législature à la Chambre des communes du Canada. À la suite de l'élection, le Parti libéral du Canada, mené par William Lyon Mackenzie King, forme un gouvernement minoritaire, ce qui précipite l'affaire King-Byng.Les libéraux de King remportent moins de sièges que le Parti conservateur d'Arthur Meighen.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'élection fédérale canadienne de 1925 se déroule le 29 octobre 1925 afin d'élire les députés de la 15e législature à la Chambre des communes du Canada. À la suite de l'élection, le Parti libéral du Canada, mené par William Lyon Mackenzie King, forme un gouvernement minoritaire, ce qui précipite l'affaire King-Byng.Les libéraux de King remportent moins de sièges que le Parti conservateur d'Arthur Meighen. Un troisième parti qui avait présenté des candidats pour la première fois lors de l'élection de 1921, le Parti progressiste du Canada, détient la balance du pouvoir. King choisit de s'accrocher au pouvoir avec l'aide des progressistes. Idéologiquement proches des libéraux, les progressistes appuient la formation du gouvernement minoritaire de King.Ce plan se complique par le fait que son parti a perdu l'élection, et King lui-même avait été défait dans sa circonscription. Furieux de la manœuvre de King, Meighen exige sa démission du poste de Premier ministre. King demande à un député libéral de Prince Albert (Saskatchewan) de démissionner pour qu'il puisse se faire élire dans une élection partielle ; Prince Albert était une des circonscriptions les plus sûrs au Canada pour les libéraux, et King gagne facilement.Une note intéressante sur l'élection partielle : le candidat conservateur se présentant contre King est John Diefenbaker. Diefenbaker n'a aucune chance contre King en 1925, mais il gagne la circonscription, et le poste de premier ministre, des années plus tard.Au retour de King aux communes, un énorme scandale éclate au grand jour lorsqu'on découvre qu'un des ministres qu'il avait nommé accepte des pots-de-vin. Anticipant une défaite en Chambre, King demande au gouverneur général, le vicomte Byng de Vimy, de déclencher une élection. Le gouverneur général refuse, et King démissionne.King n'était nullement militant, mais il voit dans cette décision une interférence en politique canadienne par un officiel nommé par un pouvoir étranger. King démontre une passion qui lui est rare et réussit à se rallier les progressistes ; il défait Meighen sur un vote de confiance après seulement quelques mois. Cette fois, Byng déclenche une élection.
  • The Canadian federal election of 1925 was held on October 29 to elect members of the Canadian House of Commons of the 15th Parliament of Canada. Prime Minister William Lyon Mackenzie King's Liberal Party formed a minority government. This precipitated the "King-Byng Affair".The Liberals under Mackenzie King won fewer seats than Arthur Meighen's Conservatives. A third party, the Progressives, which had nominated candidates for the first time in the 1921 election, held the balance of the seats. King decided to hold onto power with the help of the Progressives. The Progressives were closely aligned with the Liberals, and enabled King to form a minority government.This plan was complicated by the fact that his party lost the election, and that King himself had lost his seat in the House of Commons. Meighen was outraged by King's move, and demanded that King resign from the Prime Minister's office. King asked a Liberal Member of Parliament from Prince Albert, Saskatchewan to resign so that he could run in the resulting by-election. Prince Albert was one of the safest seats in Canada for the Liberals, and King won easily. With King back in Parliament, a huge scandal rocked the King cabinet when one of his appointees was discovered to be accepting bribes. Anticipating a vote of censure by the Commons, King asked the Governor General, Baron Byng of Vimy, to call an election. The Governor General refused, and King resigned. King claimed this was interference in Canadian politics by an official appointed by a foreign power. King showed rare fire, and rallied the Progressives back into his camp. He defeated Meighen on a vote of confidence after only three days, making the Meighen government of 1926 the shortest lived government in Canadian history. This time, Byng called an election.
  • Die 15. kanadischen Unterhauswahlen (engl. 15th Canadian General Election, frz. 15e élection fédérale canadienne) fanden am 29. Oktober 1925 statt. Gewählt wurden 245 Abgeordnete des kanadischen Unterhauses (engl. House of Commons, frz. Chambre des Communes). Obwohl die Liberale Partei von William Lyon Mackenzie King eine Niederlage erlitt, bildete sie mit dem Einverständnis der Progressiven Partei eine Minderheitsregierung. Wenig später erschütterte die King-Byng-Affäre das Land, was bereits im darauf folgenden Jahr zu Neuwahlen führte.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1025544 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 21957 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 57 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 92357261 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'élection fédérale canadienne de 1925 se déroule le 29 octobre 1925 afin d'élire les députés de la 15e législature à la Chambre des communes du Canada. À la suite de l'élection, le Parti libéral du Canada, mené par William Lyon Mackenzie King, forme un gouvernement minoritaire, ce qui précipite l'affaire King-Byng.Les libéraux de King remportent moins de sièges que le Parti conservateur d'Arthur Meighen.
  • Die 15. kanadischen Unterhauswahlen (engl. 15th Canadian General Election, frz. 15e élection fédérale canadienne) fanden am 29. Oktober 1925 statt. Gewählt wurden 245 Abgeordnete des kanadischen Unterhauses (engl. House of Commons, frz. Chambre des Communes). Obwohl die Liberale Partei von William Lyon Mackenzie King eine Niederlage erlitt, bildete sie mit dem Einverständnis der Progressiven Partei eine Minderheitsregierung.
  • The Canadian federal election of 1925 was held on October 29 to elect members of the Canadian House of Commons of the 15th Parliament of Canada. Prime Minister William Lyon Mackenzie King's Liberal Party formed a minority government. This precipitated the "King-Byng Affair".The Liberals under Mackenzie King won fewer seats than Arthur Meighen's Conservatives. A third party, the Progressives, which had nominated candidates for the first time in the 1921 election, held the balance of the seats.
rdfs:label
  • Élection fédérale canadienne de 1925
  • Canadian federal election, 1925
  • Kanadische Unterhauswahlen 1925
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of