Une école de sous-officiers de la Gendarmerie nationale est une école de formation initiale des sous-officiers de la Gendarmerie nationale.En 2009 et 2010, les écoles de gendarmerie de Châtellerault, Le Mans, Libourne et Montargis sont dissoutes.Il existe quatre principales écoles pour la formation des sous-officiers et gendarmes-adjoints volontaires : l'école de gendarmerie de Montluçon ; l'école de gendarmerie de Châteaulin ; l'école de gendarmerie de Chaumont ; l'école de gendarmerie de Tulle.Deux autres écoles organisent également des formations pour les officiers, sous-officiers et gendarmes-adjoints volontaires : l'école de gendarmerie de Fontainebleau ; l'école de gendarmerie de Rochefort qui forme notamment les futurs sous-officiers CSTAGN.Afin de former aux spécialités de la Gendarmerie les sous-officiers déjà sortis d'une école, il existe plusieurs centres nationaux de formation ou d'instruction, répartis à l'intérieur ou en dehors des écoles énumérées ci-dessus.Ces spécialités sont les suivantes, avec l'indication du centre de formation ou d’instruction correspondant : nautique (Antibes), cynophile (Gramat), ski et alpinisme (Chamonix), systèmes d'information et de communication (Rosny-sous-Bois), police judiciaire (Fontainebleau), sécurité routière (Fontainebleau), conduite (Châteaulin), langues et à l'international (Rochefort), entraînement des forces (Saint-Astier), commandement (Rochefort), renseignement opérationnel (Maisons-Alfort).

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Une école de sous-officiers de la Gendarmerie nationale est une école de formation initiale des sous-officiers de la Gendarmerie nationale.En 2009 et 2010, les écoles de gendarmerie de Châtellerault, Le Mans, Libourne et Montargis sont dissoutes.Il existe quatre principales écoles pour la formation des sous-officiers et gendarmes-adjoints volontaires : l'école de gendarmerie de Montluçon ; l'école de gendarmerie de Châteaulin ; l'école de gendarmerie de Chaumont ; l'école de gendarmerie de Tulle.Deux autres écoles organisent également des formations pour les officiers, sous-officiers et gendarmes-adjoints volontaires : l'école de gendarmerie de Fontainebleau ; l'école de gendarmerie de Rochefort qui forme notamment les futurs sous-officiers CSTAGN.Afin de former aux spécialités de la Gendarmerie les sous-officiers déjà sortis d'une école, il existe plusieurs centres nationaux de formation ou d'instruction, répartis à l'intérieur ou en dehors des écoles énumérées ci-dessus.Ces spécialités sont les suivantes, avec l'indication du centre de formation ou d’instruction correspondant : nautique (Antibes), cynophile (Gramat), ski et alpinisme (Chamonix), systèmes d'information et de communication (Rosny-sous-Bois), police judiciaire (Fontainebleau), sécurité routière (Fontainebleau), conduite (Châteaulin), langues et à l'international (Rochefort), entraînement des forces (Saint-Astier), commandement (Rochefort), renseignement opérationnel (Maisons-Alfort).
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3132049 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 2719 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 32 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110901673 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Une école de sous-officiers de la Gendarmerie nationale est une école de formation initiale des sous-officiers de la Gendarmerie nationale.En 2009 et 2010, les écoles de gendarmerie de Châtellerault, Le Mans, Libourne et Montargis sont dissoutes.Il existe quatre principales écoles pour la formation des sous-officiers et gendarmes-adjoints volontaires : l'école de gendarmerie de Montluçon ; l'école de gendarmerie de Châteaulin ; l'école de gendarmerie de Chaumont ; l'école de gendarmerie de Tulle.Deux autres écoles organisent également des formations pour les officiers, sous-officiers et gendarmes-adjoints volontaires : l'école de gendarmerie de Fontainebleau ; l'école de gendarmerie de Rochefort qui forme notamment les futurs sous-officiers CSTAGN.Afin de former aux spécialités de la Gendarmerie les sous-officiers déjà sortis d'une école, il existe plusieurs centres nationaux de formation ou d'instruction, répartis à l'intérieur ou en dehors des écoles énumérées ci-dessus.Ces spécialités sont les suivantes, avec l'indication du centre de formation ou d’instruction correspondant : nautique (Antibes), cynophile (Gramat), ski et alpinisme (Chamonix), systèmes d'information et de communication (Rosny-sous-Bois), police judiciaire (Fontainebleau), sécurité routière (Fontainebleau), conduite (Châteaulin), langues et à l'international (Rochefort), entraînement des forces (Saint-Astier), commandement (Rochefort), renseignement opérationnel (Maisons-Alfort).
rdfs:label
  • École de sous-officiers de la Gendarmerie nationale
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of