L’École de Murol(s) est le nom qui a été donné pour grouper sous une même étiquette des artistes qui sont venus régulièrement peindre dans ce qui n’était qu’un petit bourg de montagne de 1 500 habitants situé entre le Puy de Sancy et le Puy-de-Dôme en Auvergne.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L’École de Murol(s) est le nom qui a été donné pour grouper sous une même étiquette des artistes qui sont venus régulièrement peindre dans ce qui n’était qu’un petit bourg de montagne de 1 500 habitants situé entre le Puy de Sancy et le Puy-de-Dôme en Auvergne. C'est l'équivalent auvergnat de l'école de Pont-Aven.Elle a atteint son apogée entre 1910 et 1930 qui correspond à la présence de l'Abbé Léon Boudal (1858-1934), nommé en 1890 curé de Murol, et de Victor Charreton (1864-1936), chef de file du mouvement et fondateur avec Pierre Bonnard du Salon d'automne. Les peintres convenaient de travailler ensemble sur le même motif. Les artistes ont été séduits par les paysages de montagne, les points de vue, les bois, les torrents, et particulièrement par la neige, la lumière et les ciels de montagne. Ils ont aussi pris comme modèles des habitants vaquant à leurs occupations, des scènes de genre. Différents styles ont été pratiqués, dérivés de l’impressionnisme et annonçant le cubisme.Murol avait été pressenti par les ministres Étienne Dujardin-Beaumetz et Étienne Clémentel pour devenir l'école d'hiver de peinture de paysages des Beaux Arts de Paris, mais l'instabilité ministérielle n'a pas permis de réaliser le projet.Parmi les nombreux peintres, on peut retenir: Pierre Petit-Gérard (Strasbourg 1852-1933) Commandant Henry Moinier (Maringues 1857-1924) Adolphe Rey (1863-1944). Maurice Busset (1881-1936), Victor Fonfreide (Volvic 1872-1934), Elisabeth Dodel-Faure (Issoire 1872-1941), Joseph Barrière (Clermont-Ferrand 1874-1957), plusieurs expositions à Paris. Alphonse Cellier (1875 - Volvic 1936) Georges Gobeau dit Georges Gobo (San-Francisco 1876 - Rezé 1958), Jules Guiboud (Saint-Chef, 1862 - Nogent-sur-Marne, 1933) Marie-Jeanne Fournier (Clermont-Ferrand 1874-1957) Jean de Chasteauneuf (1878 Chanonat - 1962) Henri Moinier (1857-1924), J. Mario Pérouse (1880-1958), Pierre Petit-Gérard (Strasbourg 1852-1933), Jules-Émile Zingg (1882-1942), Roger Deverin (1884 Volvic -1973), Charles Jaffeux (1902-1941).Plusieurs artistes étrangers prirent également pension à Murol, comme le russe Sacha Finkelstein (1895-1942), les américaines Berthe Philips et Leonida-Adelaide Foster, les polonais Johnson de Terlikowski et Vladimir de Terlikowski (1873-1951).
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3479870 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3096 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 52 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 105338559 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L’École de Murol(s) est le nom qui a été donné pour grouper sous une même étiquette des artistes qui sont venus régulièrement peindre dans ce qui n’était qu’un petit bourg de montagne de 1 500 habitants situé entre le Puy de Sancy et le Puy-de-Dôme en Auvergne.
rdfs:label
  • École de Murol(s)
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of